Les populations de Dakar invitées à tenir propres et fonctionnels les réseaux d’évacuation des eaux de pluies

Les réseaux d'évacuation des eaux de pluies
Image d'illustration

Le gouverneur de Dakar, Mohamed Fall, a préconisé, mercredi, la mise en place d’un plan de communication

afin de sensibiliser les populations sur la nécessité de préserver les réseaux d’évacuation des eaux de pluies de l’Office national de l’assainissement du Sénégal (ONAS).

’’Il y a un important travail de sensibilisation qu’il faut faire. S’il le faut, faire du porte à porte pour sensibiliser les riverains sur la nécessité de maintenir ces ouvrages en état parfait de fonctionner et de ne plus y jeter des ordures ménagères (…)’’, a-t-il dit.

M. Fall s’exprimait au terme de la tournée de suivi des travaux de préparation de l’hivernage que réalise l’ONAS sur les stations de pompage du marché syndicat (Pikine), de Hamo 5 (Guédiawaye), de Grand Médine. Il y a aussi l’installation de pompes aux Parcelles Assainies et les opérations de curage du canal de Front de Terre.

’’Beaucoup de résidus, de matières solides et des déchets domestiques sont carrément déversés dans les canaux », a déploré le gouverneur.

Selon lui, c’est dans ce cadre de la prévention qu’il faut mettre l’accent sur l’information et la communication pour ’’une meilleure conscientisation des populations, car c’est le premier problème que nous avons identifié aujourd’hui, dans le blocage de certaines infrastructures’’.

’’Nous avons aussi découvert des branchements clandestins sur les réseaux d’évacuation. Des eaux usées et les eaux domestiques ne doivent pas y être déversées. Pour cela, il y a le système d’assainissement de branchements à l’eau d’égout’’, a fait savoir le gouverneur de Dakar.

Outre la prévention, M. Fall a estimé qu’il faut aussi « une action de police assez sévère pour dissuader ceux qui s’adonnent à ces pratiques malsaines ».

Le Directeur général de l’ONAS, Alioune Badara Diop, a assuré que ’’des dispositions concrètes seront prises, en collaboration avec le service d’hygiène, pour envoyer des sommations à ces domiciles connectés sur ce réseau. L’ONAS fera le nécessaire pour boucher tous ces raccordements’’.

M. Diop a signalé que toutes ces zones où ces branchements ont été découverts disposent de réseau d’assainissement collectif.

Sur les déchets solides déversés par les riverains, M. Diop a invité les maires à assurer un ramassage correct des ordures et un bon désensablement des routes.

« L’ONAS va mettre en place un personnel pour que là où nous avons des ouvrages, les équipes soient sur place en plus du centre d’appel qui est fonctionnel », a-t-il promis.

SK/OID/PON / APS

Laisser un commentaire