Elle demande le divorce parce que son mari ne répond pas à ses messages SMS

messages SMS
Image d'illustration

Lire les messages sans y répondre: le phénomène a un nom en anglais, le « blue-ticking ».

C’est une mauvaise habitude qui enrage beaucoup de gens. Vous envoyez un message à quelqu’un, et grâce aux technologies actuelles, vous voyez que la personne l’a reçu et l’a lu, mais elle a choisi de ne pas y répondre, pour on ne sait quelle raison.

À Taïwan, une femme a trouvé une utilité à ses messages ignorés. Elle les a cités comme preuves de l’échec de son mariage dans sa procédure de divorce, lit-on sur le site de la BBC. Depuis six mois, Lin en avait assez de voir ses messages envoyés à son mari marqués comme lus et laissés sans réponse sur le réseau Line, très populaire en Asie et similaire à WhatsApp.

La femme d’une cinquantaine d’années avait même passé un séjour à l’hôpital et son mari n’avait toujours pas réagi. « Leur union ne peut pas être réparée », a estimé un juge de Hsinchu. Marié depuis 2012, le couple connaissait d’autres problèmes. Après avoir emménagé dans la maison de son époux, qu’il partage avec sa mère et son frère, Lin a dû payer la plupart des frais de sa belle-famille, « désagréable » avec elle. « Elle n’avait pas le droit de rester sous la douche trop longtemps. »

Pour Lin, les SMS ignorés ont été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. « Un couple normal ne se traite pas de cette manière. Les messages constituent une preuve importante, qui montre l’état général de leur mariage. La communication était mauvaise entre eux. » Aujourd’hui, le mari de Lin peut faire appel du divorce, mais il ne s’est pas présenté au tribunal. Il n’a pas répondu au courrier officiel non plus.
7sur7.be

Laisser un commentaire