Kédougou : « Périple solaire », le premier recueil de poèmes publié par l’instituteur et journaliste Moussa Seydou Diallo

Ptésentation du recueil de poèmes de Moussa Seydou Diallo

Moussa Seydou Diallo a présenté et dédicacé ce samedi 30 juin 2018 son premier recueil de poèmes

intitulé « périple solaire » publié à l’Harmattan-Sénégal. La cérémonie a eu lieu à la chambre de commerce et d’industrie de Kédougou. Elle a été présidée par le gouverneur de région William Manel, sous le haut parrainage du maire de la ville, par ailleurs président de ladite chambre, Monsieur Mamadou Hadji Cissé.

Moussa Seydou Diallo vient ainsi élargir la liste des écrivains de Kédougou et du Sénégal en général. Instituteur avant d’être journaliste, M S Diallo est le correspondant du journal «Le Quotidien». Premier administrateur d’un site à Kédougou, « Kédougou news » puis « Kédougou actu », Moussa a très tôt embrassé le métier de l’écriture. L’homme est également le fondateur de l’association food for children, qui intervient dans l’amélioration des conditions de vie des élèves.

Le recueil composé de 35 textes poétiques, parle de la femme. Moussa S Diallo, fait l’éloge de la femme, tout en rendant hommage à sa brave et infatigable mère Dado Diallo. « Je chante la mienne Dado Diallo, à qui je dédie ce recueil de mots pour panser ses maux, sécher ses larmes chaudes, saignant mon cœur émeraude » a-t-il fait savoir à la page 7 du livre.

Moussa s’en prend aussi à la cigarette, à la page 43 du recueil et fustige à la page 51 la négligence de certains parents d’inscrire leurs enfants à l’Etat civil. Des sujets qui, au-delà du chant à l’honneur de la femme, s’adressent à toute la société dans son ensemble.

« Il n’y a jamais deux sans trois » dit l’adage. Après Carim Camara en 2015, Saloum Sadiakhou en 2017, Moussa Seydou Diallo vient d’ajouter au nombre des écrivains de Kédougou, en 2018.

Le directeur du centre culturel régional, des chefs de service régionaux mais aussi des amis, partenaires et proches ont honoré cette journée de dédicace de leur présence. Des témoignages fleuves à l’endroit de l’auteur du « Périple solaire » ont retenu l’attention de l’assistance.
Mais Papis, comme l’appellent ses collaborateurs et amis, pour ne pas dire Moussa, est plus que jamais engagé dans l’écriture. Sa cible désormais connue; « la femme », Moussa entend publier son second livre d’ici un an a-t-il laissé entendre, lors de la cérémonie de dédicace.

CHEIKHOU KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire