Ramadan : Mgr Ndiaye invite les chrétiens à faire des dons de sang

Monseigneur Benjamin Ndiaye, Archevêque de Dakar

L’Archevêque de Dakar, Monseigneur Benjamin Ndiaye, a invité mardi les chrétiens à se mobiliser pour donner de leur sang durant le mois de ramadan afin d’assurer la disponibilité de ce liquide biologique dans les services hospitaliers.

‘’En cette période de diète pour nos frères musulmans, j’invite les chrétiens à aller donner un peu de leur sang pour contribuer à la disponibilité du sang’’, a souligné Monseigneur, lors de la célébration de la Journée mondiale du don de sang.

Cette journée a été célébrée au Centre national de transfusion sanguine, sous le thème ‘’ Le sang, un lien universel’’.

Le fait de donner du sang à ceux qui en ont besoin est une recommandation divine, selon Monseigneur Benjamin Ndiaye.

‘’ Dieu sollicite fortement le fait que nous humains devons préserver la vie. Il nous demande de poser des gestes qui renforcent et préserve la vie’’, a-t-il expliqué.

Le directeur de la santé, Dr Pape Amadou Diack, a invité à son tour les populations à intégrer dans leur quotidien le don de sang, pour sauver ces ‘’centaines de vies qui attendent une transfusion sanguine.’’

‘’Toute la population devra comprendre que c’est aux personnes en bonne santé qu’incombe la responsabilité de contribuer à rendre disponible le sang dans les services hospitaliers’’, a-t-il dit.

Le Dr Diack se dit également rassuré, par la présence massive des jeunes à travers les associations de donneurs de sang bénévoles.

‘’Nous sommes confiants sur la compréhension qu’ils ont du don de sang. Chaque personne devra en parler à son entourage pour inciter tout le monde à prendre une minute de son temps pour donner de son sang et contribuer à sauver des vies’’, a estimé le directeur de la santé.

Il invite les citoyens à relever le défi de la disponibilité du sang et sa régularité dans les services hospitaliers.

‘’Le pays a une tradition d’entre-aide et de solidarité et comptons sur l’engagement de tous, particulièrement des jeunes pour effacer ce gap’’, a souligné Pape Amadou Diack, rendant hommage aux ‘’héros silencieux’’ qui permettent aux hôpitaux de disposer de sang.
SDI/ASG / APS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.