Un quai de débarquement de pêche de plus de 300 millions, pour soutenir l’activité à Bargny

Un quai de pêche moderne à Bargny
Pêche à Bargny

Oumar Guèye, le Ministre de la pêche et de l’économie maritime a présidé avant-hier, samedi 30 juillet, la cérémonie de pose de la première pierre du projet de construction du quai de débarquement de Bargny. D’un coût global de plus de 300 millions de FCfa, cet ouvrage permettra de renforcer la qualité hygiénique et sanitaire des produits, la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations et d’améliorer les conditions de travail des acteurs, ainsi que de la valeur commerciale des produits.

Le Ministre de la pêche et de l’économie maritime, Oumar Gueye a procédé avant-hier, samedi 30 juillet à la pose de la première pierre du quai de débarquement de Bargny. Cet ouvrage d’un coût de 300 millions de F CFA est composé d’un bloc administratif polyvalent ; des abris moteurs ; d’un débarcadère ; d’un laboratoire de contrôle sensoriel ; d’un parking pour les camions et d’un forage pour les eaux de nettoyage.

Selon Oumar Guèye, sa réalisation dans les délais prescrits et conformément aux spécifications techniques prévues dans le contrat, permet de renforcer la qualité hygiénique et sanitaire des produits, la sécurité alimentaire et nutritionnelle des populations et d’améliorer les conditions de travail des acteurs, ainsi que de la valeur commerciale des produits.

Elle offre également aux acteurs, ajoute-t-il, l’opportunité d’un meilleur accès au marché communautaire voire international avec de nouvelles niches de compétitivité, toute chose qui participe à booster l’émergence.

Par ailleurs, il rappelle qu’avec une production annuelle de 450.000 tonnes dont 80% proviennent de la pêche artisanale, une valeur ajoutée évaluée à 242,6 milliards de F CFA, des exportations qui ont atteint 194,6 milliards de F CFA en 2015 soit 20,87%, la pêche occupe le premier poste des exportations et contribue pour 3,2% à la formation du Produit Intérieur Brut (Pib) national.

Pour lui, les performances de ce secteur stratégique conforte ainsi les initiatives du Gouvernement dans la poursuite de la dynamique déjà amorcée de modernisation et de redynamisation de la pêche artisanale sur toute la chaîne de valeur, depuis la production jusqu’à la consommation, à travers la mise à niveau permanente des infrastructures déjà existantes et la construction de nouvelles infrastructures répondant aux normes d’hygiène et de qualité.

«Il s’agit entre autres de la construction de nouveaux quais de pêche modernes de Soumbédioune, Yoff, Pointe Sarène, Ngaparou, Potou, la réalisation des sites de transformation des produits halieutiques de Bargny, Gokhou Bathie, Fass Boye, Rufsique, Mbao, Penccum Sénégal dont les travaux ont été lancés le samedi dernier, et Kafountine», soutient-il.

Dans la même veine, il renseigne que dans le cadre des activités du Conseil des Ministres consacré au développement de la région de Dakar, le Président de la République Macky Sall a décidé de la mise en place d’un programme national d’aménagement des aires modernes de transformation des produits halieutiques sur tout le littoral, de Saint-Louis à Cap Skiring.

Pour terminer, le Ministre de la pêche et de l’économie maritime a exhorté tous les acteurs de la pêche, en particulier les femmes et les jeunes, à s’investir pleinement dans la sensibilisation sur le port du gilet de sauvetage et le respect des consignes des services de la métrologie.
sudonline.sn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.