Tambacounda : Une caravane du programme « Tekki fi » sensibilise les jeunes sur les opportunités économiques de la région.

Le Programme
Image d'illustration

Pour sa première étape, le programme « Tekki fi développer l’emploi au Sénégal » a choisi Tambacounda

pour organiser une caravane de deux jours afin d’exposer aux jeunes les opportunités économiques de la région.

La cérémonie de lancement de la caravane a été présidée par le gouverneur, chargé du développement, Awa Diop Ndiaye, ce lundi 13 novembre à la salle de délibération de la mairie de Tambacounda.

L’autorité administrative a profité de cette tribune pour manifester son contentement, mais aussi son souhait de voir les jeunes réussir grâce à la formation professionnelle et technique, avec ce programme.

« Le programme « Tekki fi » doit être un prétexte pour rompre avec l’idée selon laquelle la formation professionnelle accueille des jeunes qui on échoué à l’école(…). C’est le sens qu’il faut donner à cette caravane », a invité Awa.

D’après la Chargée régionale du développement, « (…) Tekki fi » n’est pas une chimère(…) c’est bien possible ».

La représentante de la délégation de l’U.E au Sénégal, partenaire financier du programme, Mme Liautaud, indique que l’objectif est « d’aller à la rencontre des jeunes et des entreprises pour leur faire connaitre toutes les solutions pour se former, s’insérer professionnellement, créer et développer des entreprises ».

C’est une manière, ajoute-t-elle de « proposer aux jeunes des alternatives crédibles à l’émigration clandestine ».

En plus de qualifier le programme, d’ « initiative noble », Mme Ba Oumou, représentant le maire de Tambacounda à la cérémonie, le trouve pertinent.

« Cette caravane a un sens dans nos régions frappées par un fort taux de chômage. Cette région(Tambacounda) a enregistré beaucoup de départs pour l’émigration clandestine », rappelle l’Adjointe au maire.

« Pourtant cette région regorge beaucoup de potentialités. Mais ce qui manque, c’est la formation des jeunes », manifeste-t-elle, invitant les jeunes à saisir l’occasion offerte par « Développer l’emploi au Sénégal ».

Après Tambacounda, les localités du Sud (Vélingara, Kolda, Sédhiou, Ziguinchor) vont également abriter une pareille caravane à l’occasion de laquelle des films, des ateliers, des concerts, des stands seront mis à contribution pour « promouvoir et valoriser les opportunités économiques locales et les réussites individuelles, proposer à la jeunesse de ces régions des alternatives à la migration irrégulière ».

En gros, « le programme « développer l’emploi au Sénégal » promeut l’emploi, en particulier des jeunes via l’amélioration de l’offre (formation et insertion professionnelle) et le développement de la demande (mise à niveau des entreprises dans des secteurs à fort potentiel). D’une durée de 4 ans, ce programme accompagnera 250 entreprises dans leur développement et 12.000 jeunes dans leur projet de formation et d’insertion professionnelle dans les régions de Ziguinchor, Sédhiou, Kolda, Louga, Saint-Louis, Podor, Tambacounda, Kédougou et Matam.

Ce programme est financé à hauteur de 26 milliards FCFA par le Fonds fiduciaire d’urgence de l’U.E, dont l’objectif est de lutter contre les causes profondes de la migration irrégulière et le phénomène des personnes déplacées en Afrique », indique un document transmis à la presse.
Amédine FAYE : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire