Procès Habré : Me Sidiki Kaba met en garde Idriss Deby

Le Ministre de la Justice, Me Sidiki Kaba, n’exclut pas d’éventuelles poursuites du président Tchadien, Idriss Deby, dans le procès d’Hissène Habré. Il était l’invité, ce dimanche, de l’émission «Grand Oral» à la radio «Rewmi Fm».

«L’acte de juger appartient à ceux qui poursuivent. Ils ont poursuivi les personnes concernées, dont Hissène Habré. Si des poursuites pourraient être exercées contre Idriss Deby, ce n’est pas le Sénégal, ni sa justice, qui l’éviterait», soutient le Ministre de la Justice.

«La Justice internationale ne juge que les plus hauts responsables et non ceux que vous appelez, en langage commun, le menu fretin ou les acteurs intermédiaires», répondait-il à une question du journaliste. “On ne peut pas juger tout le monde, mais ceux qui ont planifié, ceux qui ont exécuté cette planification, cette perpétration du crime, on en a retenu 22. Ce sont les chefs d’Etat, les chefs d’Etat major, d’armées, les ministres, etc», ajoute-t-il.

Toutefois, précise le ministre, «nous ne protégeons personne. Ceux qui sont confrontés à la justice internationale, parce qu’ils ont commis des crimes, ceux-là peuvent être rattrapés par le temps. Qui que vous soyez, que vous soyez en exercice et que vous ayez une immunité, soyez certain que le temps de la justice est long, mais il arrive.»

seneweb News

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.