Présidentielle en Centrafrique : l’heure des ralliements pour le second tour

Après un premier tour âprement disputé par la trentaine de candidats en lice, l’heure est en Centrafrique aux ralliements et aux systèmes des alliances pour le ballottage. Anicet Georges Dologuélé et Faustin Archange Touadéra, les deux candidats retenus pour le second tour de l’élection présidentielle prévue le 14 février 2016, ont reçu, nous dit-on,  ce week-end, les soutiens des candidats arrivés en troisième et quatrième position.

Si l’on en croit à nos confrères de koaci, Anicet Georges Dologuélé, arrivé premier, a reçu le soutien de Désiré Kolingba, classé troisième avec 12,04 % de suffrages, lors de la présidentielle du 30 décembre 2015.

Quant au Rassemblement démocratique centrafricain (RDC), il a annoncé vouloir travailler « main dans la main », avec le parti de Dologuélé en cas de victoire finale de ce dernier, détaille notre source qui ajoute que le Mouvement de libération du peuple centrafricain (Mplc), de Martin Ziguélé, arrivé quatrième avec 11,43 %, a annoncé soutenir le candidat Archange Touadéra.

A noter également qu’avant l’annonce de ces derniers soutiens, 21 candidats sur la trentaine en compétition, lors du premier tour, avaient déjà rallié Faustin Archange Touadéra pour le second tour.

Lors du scrutin du 30 décembre 2015, Anicet Georges Dologuélé, est arrivé en tête avec 23,74 % des voix. Tandis qu’Archange Touadéra a recueilli 19,05 % de voix exprimées.

Le second tour de la présidentielle aura lieu le dimanche 14 février 2016, et la campagne se poursuit actuellement.

Thienadine/actuprime

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.