Le président iranien Hassan Rohani lance une sérieuse mise en garde à Ryad

Le président iranien Hassan Rohani
Le président iranien Hassan Rohani

Après les accusations du prince héritier saoudien, Mohammed ben Salmane, qui avait affirmé mardi

que le tir d’un missile par les rebelles houthis yéménite était « une agression militaire directe par le régime iranien » contre l’Arabie saoudite, le président iranien Hassan Rohani a lancé une sérieuse mise en garde à Ryad. Hassan Rohani, qui intervenait devant le Conseil des ministres, a dénoncé les propos des dirigeants saoudiens et a mis en garde Riyad contre les a mis en garde frontalement :

« Vous connaissez la puissance de l’Iran, vous connaissez la place de l’Iran dans la région. Des plus grands que vous se sont cassé les dents. Vous n’êtes rien. Les États-Unis sont venus et n’ont pu rien faire, leurs alliés n’ont pu rien faire. Saddam s’est cassé les dents. Le peuple iranien est un grand et immense peuple. »

« Ingérences »

Hassan Rohani a également dénoncé ce qu’il a appelé les « ingérences » de l’Arabie saoudite dans la région.

Il a accusé Riyad d’avoir contraint l’ancien Premier ministre libanais Saad Hariri à la démission pour agir contre l’Iran.

Il a également dénoncé les bombardements saoudiens contre le Yémen en affirmant que les Yéménites n’avaient pas d’autres choix que de se rendre.

Fierté iranienne

« Si vous cessez vos bombardements pendant un mois vous verrez que les Yéménites réagiront positivement », a affirmé le président Rohani.

Enfin, il a ajouté que l’Iran était fier d’avoir mis à genoux le groupe Etat islamique en aidant les gouvernements syrien et irakien, rejetant les accusations d’ingérence de la part de Riyad.
rfi.fr
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire