Pêche illicite : Le Sénégal perd 150 milliards de CFA par an

Image d'illustration

La pêche non déclarée, non réglementée fait perdre annuellement au Sénégal 150 milliards de francs Cfa, affirme le ministre de la Pêche et de l’économie maritime. Oumar Guèye a indiqué que deux bateaux de pêche sont retenus au Port autonome de Dakar pour pêche illégale et chacun doit payer une amende de 950 millions de Cfa.

Pour protéger les ressources halieutiques, des mesures sévères sont prévues dans le nouveau Code de la pêche. Les sanctions en cas d’infraction vont de 500 mille à 1 milliard de francs. «Personne n’a le droit de pêcher la sardinelle de moins de 18 cm, alors que l’ancien code autorisait la sardinelle de 12 cm. Le thiof autorisé est de 40 cm contre 20 cm dans l’ancien Code de la pêche», renseigne Oumar Gueye.
ksonko@lequotidien.sn

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.