Kédougou: Les militants du PDS se remobilisent derrière Karim Méissa Wade pour 2024

Pour lever l’équivoque, les militants du PDS du département de Kédougou sont sortis de leur silence

le samedi 7 septembre 2019, pour montrer leur soutien sans faille à Karim Méissa Wade, fils de Me Abdoulaye Wade, pour son élection à la tête du pays en 2024.

Ils ont tenu une rencontre au « black and white » et toutes les 6 communes du département étaient représentées. Sur place, l’objectif fixé était de lire la résolution mettant en garde les détracteurs du PDS avant de signer la motion de soutien à Karim Wade. Le fondement de ladite motion est de mener le combat pour la cause de Karim dans l’unité et la parfaite entente des leaders. C’est ainsi, que le coordonnateur régional par ailleurs chargé des collectivités locales Djiby Tigana et le départemental Abdoulaye Diallo ont adopté la motion sous les acclamations des militants.

Au cours de la cérémonie, les leaders du parti ont pris à tour de rôle la parole pour exprimer toute leur fierté à militer dans le PDS (parti de l’opposition), malgré le manque de moyens dont ils sont victimes.
« L’objectif de cette rencontre, est de faire comprendre aux militants que le PDS soutient la candidature de Karim Wade. Aujourd’hui, Kédougou reste derrière Me Abdoulaye Wade et nous allons nous fier à tout ce qu’il décidera » a laissé entendre le coordonnateur régional Djiby Tigana avant d’affirmer que le PDS est un parti fort.

Un leitmotiv a prévalu dans les discours lors de la rencontre, eu égard à la région de Kédougou. « Avec Abdoulaye Wade, Kédougou a eu droit à 4 ou 5 portes-feuilles ministériels, mais de nos jours, la région n’a pas de considération aux yeux du parti au pouvoir. Abdoulaye Wade assistait les populations en période de soudure et octroyait même de l’argent à certains. Même l’hôpital de Ninéfécha, il n’existe plus et pourtant, Wade l’avait fait pour aider les populations de cette région » a fustigé Talibé Samoura ancien du parti et modérateur du jour.

C’est d’ailleurs dans cette optique que, Modou Diagne, un des militants a ajouté que: « le Sénégal est large mais malgré cela, Me Abdoulaye Wade n’a jamais oublié Kédougou ».
Faisant allusion aux pairs détracteurs du PDS, le coordonnateur départemental du parti Abdoulaye Diallo a fait savoir que l’heure est à l’unité dans la fédération. Concernant les rivaux du parti, « le chien aboie et la caravane passe » dit-il avant de conclure que « ce qui nous importe aujourd’hui ce sont nos militants ».

Durant la rencontre, la question de la mairie a été évoquée par les responsables du PDS. « La mairie de Kédougou est celle du PDS, car le maire a gagné avec le mandat du parti et comme il a viré dans le parti au pouvoir nous sommes prêts aujourd’hui à reprendre ce mandat entre ses mains» a tout au plus fait comprendre le coordonnateur régional M.Tigana, ajoutant qu’ils ont même fait les premiers pas vers le maire pour cette situation mais qui les a par la suite banalisé.
Djiby Tigana, convaincu de la fidélité des membres du parti, a terminé par avouer l’engagement de ces derniers à Me Abdoulaye Wade qui peut dorénavant dormir tranquillement car il est rassuré à Kédougou par l’ensemble des militants du parti a-t-il indiqué.
Cheikhou KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.