Les pays qui contribuent à la sécurité de la coupe du Monde Qatar 2022

A quelques semaines du coup d’envoi de la Coupe du monde au Qatar, la France s’est jointe à plusieurs pays

qui enverront des forces de sécurité à Doha pour contribuer à la sécurisation de l’événement.
La France rejoindra les États-Unis, la Grande-Bretagne, la Turquie et d’autres pays, qui enverront des forces de sécurité pour aider à sécuriser la prochaine compétition internationale, qui démarrera le 20 novembre et durera un mois.
Selon des informations collectées par la BBC, la France enverra une force de police de 220 membres. L’envoi de ces éléments s’inscrit dans le cadre du partenariat de sécurité signé par Doha et Paris l’an dernier.

La Grande-Bretagne a annoncé en mai dernier qu’elle fournirait au Qatar des éléments de la Royal Air Force et de la Marine britanniques pour aider le Qatar à organiser la Coupe du monde.
Une source du ministère britannique de la Défense a confirmé que son pays soutiendrait le Qatar avec des capacités militaires. Dans le but de lutter contre le terrorisme et d’autres menaces, grâce à l’utilisation de la sécurité maritime, de la planification opérationnelle et du soutien au commandement et au contrôle.
Le département américain de la Sécurité intérieure va à la sécurisation de la Coupe du monde Qatar 2022.
Plus tôt, Rob Silver, secrétaire adjoint américain à la sécurité intérieure pour la stratégie et la planification de la police, a déclaré : « Nous nous engageons à travailler en étroite collaboration avec le Qatar pour nous assurer que le monde peut profiter de la Coupe du monde en toute sécurité. Nous fournirons un soutien en matière de sécurité à notre partenaire. »
La Turquie, qui dispose d’une base militaire au Qatar, va y déployer temporairement 3 250 personnes pour la sécurité du public de la Coupe du monde.
Ces forces sont divisées en 3 000 policiers anti-émeute, 100 forces spéciales turques, 50 chiens détecteurs de bombes, 50 experts en bombes et d’autres membres du personnel, qui seront tous en service pendant environ quarante-cinq jours au Qatar.
En juin dernier, l’Organisation du traité de l’Atlantique Nord (OTAN) s’est déclarée prête à apporter son soutien à l’État du Qatar dans les aspects sécuritaires liés à l’organisation de la Coupe du monde.

L’OTAN a déclaré, dans un communiqué, que ce soutien comprendra une formation sur les menaces posées par les matières chimiques, biologiques, radiologiques et nucléaires, la protection des personnalités et la lutte contre les menaces posées par les engins explosifs improvisés.
Le Qatar a convoqué des centaines de civils, qui seront soumis à un service militaire obligatoire, afin d’assurer la sécurité des stades de la Coupe du monde, selon Reuters.
Début septembre, les civils ont reçu l’ordre de se présenter au service avant l’aube, au nord de la capitale qatarie, Doha.
Une source a déclaré à Reuters que les civils ont été sollicités également par le Qatar, en vertu du « devoir national ».
Les recrues ont assisté à des sessions de formation dirigées par des experts.
L’insubordination est punie au Qatar d’un an de prison et d’une amende de 50 000 riyals, soit plus de 13 000 dollars US, environ 33,6 millions de francs CFA.
Le Qatar compte 2,8 millions d’habitants – dont environ 380 000 citoyens qatariens – et un afflux sans précédent d’environ 1,2 million de visiteurs devrait assister au tournoi de football.
bbc.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,587SuiveursSuivre
20,300AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :