Niger : l’opposition boycotte le second tour de la présidentielle

L’opposition ne participera pas au second tour de l’élection présidentielle au Niger prévue le 20 mars. Elle a annoncé, mardi 8 mars dans la soirée, son retrait du scrutin, laissant le chef d’Etat sortant, Mahamadou Issoufou, seul dans la course. M. Issoufou, 64 ans, avait obtenu 48,43 % des suffrages lors du premier tour, le 21 février, devant l’opposant Hama Amadou, 66 ans, avec 17,73 % des voix.

Celui-ci est emprisonné depuis le 14 novembre 2015 dans le cadre d’une affaire controversée de trafic d’enfants. La Cour de cassation de Niamey doit se prononcer sur la tenue ou non de son procès le 23 mars, soit trois jours après le scrutin, alors que M. Amadou a mené la campagne du premier tour de la présidentielle depuis sa cellule, sans pouvoir s’adresser publiquement à ses partisans.

« Iniquité de traitement »

L’opposition, réunie au sein de la Coalition pour l’alternance politique au Niger (COPA 2016), a aussi demandé « à ses représentants de se retirer de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) », a indiqué Seïni Oumarou, candidat à l’élection arrivé troisième lors du scrutin présidentiel. La COPA avait déjà menacé de ne pas reconnaître le résultat du premier tour, accusant le pouvoir de « fraude ». Niamey a soutenu que les élections avaient été « libres et transparentes ».

L’opposition a énuméré plusieurs griefs pour justifier cette politique de la chaise vide. Elle a souligné que la proclamation officielle des résultats du premier tour n’a pas eu lieu et que la campagne du second tour a été écourtée de « vingt et un à dix jours en violation de la Constitution », tout en dénonçant « l’iniquité de traitement entre les deux candidats ».

Hama Amadou est « injustement privé de sa liberté en violation des standards internationaux d’élections libres, équitables et démocratiques », selon la COPA, qui « tient le président Issoufou et la Cour constitutionnelle pour seuls responsables de la dégradation de la situation socio-politique au Niger ».

Avec Le Monde

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.