Tambacounda : Le Préfet incite les mutuelles de santé à la transparence dans la gestion des deniers publics.

Gestion des mutuelles de santé à Tambacounda
Image d'illustration

A l’image des autres départements du pays, Tambacounda a accueilli ce mercredi 07 septembre 2016 la mission de l’agence de la CMU conduite par son secrétaire général, M. Mamadou Racine Senghor pour une rencontre avec les mutualistes.
La mission vient «  participer à l’assemblée générale constitutive de l’union départementale des mutuelles de santé de Tambacounda. L’objectif est de mettre en place une union départementale qui va polariser les 9 mutuelles de santé qui ont été créées dans tout le département de Tambacounda en raison d’une mutuelle par commune » a bien voulu préciser M. Senghor.

Cette union départementale apportera un appui technique aux mutuelles de santé des communes et contribuera à la prise en charge des populations au niveau du paquet complémentaire qui est servi dans les hôpitaux selon le secrétaire général de l’agence de la CMU.
Les mutuelles de santé présentes dans les communes s’occupent, elles, des prises en charge au niveau des postes et des centres de santé.

Présidant la rencontre, le préfet du département de Tambacounda, Mor Talla Tine a appelé les populations à s’approprier la CMU, notamment ces mutuelles de santé qui s’inscrivent dans l’axe 2 du Plan Sénégal Emergent : capital humain, protection sociale et développement durable.

Persuadé que les autorités sont sur la bonne voie pour atteindre les 75% de couverture de maladie universelle, il a garanti l’engagement des autorités administratives pour rappeler aux membres des mutuelles de santé l’obligation de rendre des comptes et de faire preuve de transparence dans leur gestion. Ces membres ont d’ailleurs bénéficié d’un renforcement de capacité en gestion financière et administrative.

Pour bien accompagner ces mutuelles dans l’atteinte de leur objectif, les élus locaux ont décidé d’apporter leur contribution financière sous forme de subvention et « d’enrôler les populations les plus démunies ».

Rappelons que ces mutuelles de santé demandent à toute personne (non-fonctionnaire de l’Etat) désirant y adhérer une cotisation annuelle de 7.000 fcfa subventionnée par l’Etat à hauteur de 50%. A ce jour, c’est plus de 600 mutuelles de santé qui ont pu être installées par l’agence de la CMU à travers tout le Sénégal, d’après M. Mamadou Racine Senghor.

Amédine Faye : actuprime.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.