A Genève, les avancées du Sénégal mis en exergue par des personnalités internationales dont Mohamed « Mo » Ibrahim

Mohamed
Image d'illustration

Des personnalités internationales dont le milliardaire anglo-soudanais Mohamed « Mo » Ibrahim ont souligné, mardi à Genève, les progrès enregistrés par le Sénégal, dans les domaines du respect des droits de l’homme, des télécommunications et de la lutte contre le sida, entre autres.

Elles ont mis en exergue ces avancées au sortir d’audiences que leur a accordées le chef de l’Etat, Macky Sall, au troisième jour de sa visite officielle en Suisse.

Le premier parmi ces personnalités est Zeid R’aad Al Hussein, Haut-Commissaire aux droits de l’homme (HCDH), qui signait avec le Président Sall un mémorandum d’intention portant sur l’ouverture d’un bureau régional du HCDH à Dakar.

Le Haut-Commissaire s’est d’abord appesanti sur l’intérêt que représentait cet acte posé avec le président Macky Sall pour cette agence spécialisée des Nations unies.

« Cette signature de mémorandum relatif à l’ouverture d’un bureau à Dakar, marquera notre présence en Afrique de l’Ouest et du Centre. C’est un signe d’une excellente relation avec le gouvernement du Sénégal et qui nous permet de travailler ensemble pour la promotion et la protection des droits de l’Homme’’, a t- il expliqué.

Il a indiqué que l’audience avec le chef de l’Etat a « permis de discuter sur la situation des droits de l’homme’’. « Il y toujours des défis, certes, mais nous sommes satisfaits de la trajectoire globale du Sénégal concernant la protection et la promotion des droits de l’Homme’’, a souligné Zeid R’aad Al Hussein.

Ce fut ensuite au tour de Mark Dybul, directeur général du Fonds mondial de la lutte contre le sida, la tuberculose et le paludisme, de rencontrer le président de la République, Macky Sall, à la faveur de la signature d’une convention sur les immunités et privilèges accordés au Fonds mondial.

« Nous nous félicitons d’avoir rencontré à nouveau le président Macky Sall, pour signer cette convention qui [est] un acte de progrès, mais aussi magnifier son leadership’’, a d’emblée déclaré Mark Dybul.

Donnant le sens de cette convention, il a évoqué « un pas vers l’innovation, la couverture universelle avec aussi une manière de fonctionner au niveau des assurances de la santé, qui est très novatrice’’.

« Cette convention permettra aussi d’atteindre un acte plus fort concernant ces trois maladies, pour le renforcement des systèmes de santé’’, a poursuivi Mark Dybul.

Le président de la Fondation Mo Ibrahim, en rendant une visite de courtoisie au président Macky Sall, a lui salué le leadership du Sénégal dans le dénouement de la crise en Gambie.

« Nous avions exprimé toute notre admiration au président Sall sur la façon dont il a géré le processus de transition en Gambie, en essayant de conforter la règle de droit et le passage d’une élection démocratique réussie’’, a déclaré Mohamed ‘’Mo’’ Ibrahim, milliardaire anglo-soudanais.

Entre autres, il a souligné qu’il suit avec beaucoup d’intérêt les progrès accomplis par les Etats de la sous-région et particulièrement le Sénégal.

Auparavant, le président Macky Sall, a accordé un entretien à Houlin Zhao, secrétaire général de l’Union internationale des télécommunications (IUT) qui, lui aussi, est revenu sur les progrès enregistrés par le Sénégal en matière d’innovations technologiques, grâce au leadership du président Sall.

« Les TIC sont très importants, pour transformer l’Afrique et particulièrement le Sénégal qui fait déjà beaucoup de progrès’’, a redit M. Zhao, qui souhaite accompagner la dynamique enclenchée par le Sénégal.

« Nous avons intérêt à travailler avec ce pays, notamment comment faire pour l’aider à continuer à booster les TIC. Le président Sall a toujours manifesté de l’intérêt pour les TIC’’, a conclu Houlin Zhao.
SBS/ASG / APS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.