Modernisation des villes du Sénégal: L’ADM annonce un projet de « plus de 150 milliards de F CFA »

ADM
Image d'illustration

Le directeur général de l’Agence de développement municipal (ADM), Cheikh Issa Sall, a annoncé un financement de « plus de 150 milliards de francs CFA » au profit du Projet d’appui aux communes et aux agglomérations du Sénégal (PACAS), des fonds dont bénéficiera la ville de Mbour (ouest).

Le Programme de modernisation des villes (PROMOVILLES), avec l’appui de la Banque islamique pour le développement (BID), « est en train de mettre en place un projet de plus de 50 milliards de francs CFA pour lequel Mbour et quatre autres villes du pays sont éligibles », a-t-il annoncé.

Seulement, la capitale de la Petite-Côte sénégalaise ne disposant plus de capital foncier, « toutes les réserves » ayant été vendues, « y compris même une partie du stade Caroline » Faye », ce financement pourrait aller à d’autres villes « si on n’a plus d’espace pour abriter tous les projets » prévus, a précisé le DG de l’ADM.

Le DG de l’ADM s’entretenait avec la presse locale, vendredi, en marge d’une marche organisée pour la régularisation de ’’Bay Deuk’’, un quartier flottant de Mbour.

Le président de la République Macky Sall a par exemple « réuni, il y a quelques semaines, les responsables de la ville pour leur dire que, au lieu des six kilomètres de route initialement prévus pour la commune de Mbour’’ dans le cadre de la mise en œuvre du PACAS, la capitale de la Petite-Côte va finalement « bénéficier de 14,5 km », a-t-il indiqué.

« Malgré les bonnes intentions des pouvoirs publics » dont l’ambition est de doter Mbour de nouvelles infrastructures, ’’s’il n’y a plus d’espace pour les y ériger, cette ville qui en a beaucoup besoin risque de les perdre au profit d’autres localités », .a souligné Cheikh Issa Sall.

« C’est pour ces raisons que nous ne ménagerons aucun effort pour que ces espaces restants soient protégés », a assuré M. Sall, précisant que les travaux entamés au niveau du boulevard de Liberté 1, ont été arrêtés par la Direction de la surveillance et du contrôle de l’occupation du sol (DSCOS), après une sommation des services de l’urbanisme aux autorités municipales.

« La vérité c’est que ce boulevard, outre la route qui va relier la commune de Mbour à l’autoroute à péage, sera aménagé pour y installer d’autres infrastructures d’utilité publique », a-t-il expliqué.

ADE/BK / APS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.