Kédougou : Le Conseil Départemental répare le minibus du Lycée Technique Industriel et Minier Mamba Guirassy

Le Conseil départemental répare le minibus du lycée technique de Kédougou

En bonne institution, le Conseil départemental de Kédougou, avec l’appui financier de son partenaire

, la société minière PMC de Mako, a réparé volontairement le minibus du LTIMK avec un nouveau moteur. Pour un coût global de plus de 3 millions de francs CFA, de l’avis du vice président Sadio Dembélé, la remise des clés a eu lieu le lundi 24 décembre 2018, dans les locaux de l’établissement. C’est en présence d’une délégation du Conseil départemental dirigée par son premier vice président, du représentant de PMC Amadou Sow et de l’ARD.

Pour rappel, le minibus réparé est tombé en panne, étant sous la responsabilité du Conseil départemental qui l’avait emprunté pour une mission de signature de partenariat culturel à Dakar.
Aujourd’hui, le partenariat entre le CD et PMC a permis de remettre la locomotive en bonne et due forme. Le geste a touché le proviseur du LTIMK. Moussa Doucouré a salué l’engagement et les efforts de l’institution départementale. Selon M. Doucouré ce geste du CD au niveau de son établissement n’est pas une première. « Le Conseil départemental octroie aussi des bourses aux élèves du lycée » a-t-il fait savoir.

Concernant toujours le partenariat entre le Conseil départemental et PMC, M. Amadou Sow a laissé entendre que la société PMC a pour ambition d’appuyer les collectivités territoriales du département. Pour ce qui est du Conseil départemental, l’appui financier annuel est estimé à 129 millions de francs CFA.
C’est ainsi que le premier vice président du Conseil départemental a affirmé séance tenante, qu’après la réparation du minibus du lycée, ils vont aussi réfectionner des salles de classe au collège Maciré BA de Kédougou.

CHEIKHOU KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.