Italie : Matteo Messina le chef le plus recherché de la mafia italienne arrêté, après 30 ans de cavale

Il est surnommé « Diabolik » et considéré comme le chef mafieux « le plus important » d’Italie.

Il s’appelle Matteo Messina Denaro et depuis ce lundi 16 janvier, il est en état d’arrestation après 30 ans de fuite des autorités.
« Aujourd’hui, 16 janvier, les carabiniers ont arrêté le fugitif Matteo Messina Denaro à l’intérieur d’un établissement sanitaire de Palerme, où il s’était rendu pour recevoir un traitement thérapeutique », a déclaré Pasquale Angelosanto, général de la police nationale des carabiniers.
Messina Denaro est considéré comme le chef du groupe Cosa Nostra et est en fuite depuis les années 1990, lorsque la mafia sicilienne a intensifié sa campagne de meurtres et d’attentats dans plusieurs villes du pays.
Il a été jugé et condamné par contumace à la prison à vie, pour plusieurs de ces crimes.
Parmi ceux-ci figurent l’assassinat en 1992 des procureurs anti-mafia Giovanni Falcone et Paolo Borsellino, les attentats meurtriers de 1993 à Milan, Florence et Rome, ainsi que l’enlèvement, la torture et le meurtre du fils de 11 ans d’un mafieux devenu témoin d’État.

« C’est une grande victoire pour l’État », a célébré le Premier ministre italien Giorgia Meloni.
« Extrêmement dangereux »
Messina Denaro se serait un jour vanté de pouvoir « remplir un cimetière » avec ses victimes.
À 60 ans, le capo est en tête de la liste des criminels les plus recherchés d’Italie. Il est accusé d’association mafieuse, de meurtres multiples et d’utilisation d’explosifs.

« Un fugitif extrêmement dangereux », a décrit le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Piantedosi.
Messina Denaro était en fuite depuis 1993, mais on pense qu’il continuait à donner des ordres à ses employés depuis divers lieux secrets.
Le capo supervisait également diverses activités du crime organisé, notamment les décharges illégales, le blanchiment d’argent et le trafic de drogue pour Cosa Nostra.
Messina Denaro aurait été le protégé de Salvatore Riina , le chef du clan Corleone, arrêté en 1993 après 23 ans de cavale.
Sa capture intervient au lendemain du 30e anniversaire de l’arrestation de Riina, décédé en 2017.
La Cosa Nostra est le groupe mafieux représenté dans les films mythiques du « Parrain ».

Un « mythe » de la mafia
Le leader a été arrêté dans une clinique de Palerme. Il était soigné depuis un an pour un cancer du côlon sous un faux nom.
Il n’a pas résisté à sa capture, selon l’agence de presse ANSA.
Anna Sergi, experte en criminologie pour l’université d’Essex, a décrit Messina Denaro comme « le dernier, le plus résistant et le plus « pur » des derniers mafieux siciliens ».
« Les secrets qu’il garderait alimentent les conspirations autour des accords entre la mafia et l’État dans les années 1990 », a déclaré Sergi à l’AFP.
« Il est l’essence même du grand pouvoir historique de Cosa Nostra. Les mythes qui entourent sa période de fuite expliquent en partie pourquoi le mythe de la mafia perdure », a ajouté le spécialiste.
Victoire de l’Etat contre le crime organisé
Le Premier ministre Giorgia Meloni a déclaré que Messina Denaro était le chef de la mafia « le plus important » et que son arrestation était « une grande victoire » pour l’État dans sa guerre contre le crime organisé.

Les photographies publiées par la police montrent le caïd assis sur le siège arrière d’un véhicule. Il porte un bonnet clair, des lunettes de soleil et une veste en cuir.
Avant cette image, la plus ancienne photo connue datait du début des années 1990.
La police a dû s’appuyer sur des reconstitutions numériques de son apparence au cours des décennies où il a été en fuite.
Pendant cette période, les enquêteurs l’ont approché par l’intermédiaire de plusieurs de ses plus proches collaborateurs . Cela a abouti à l’arrestation de sa sœur Patrizia et d’autres associés en 2013.
Les autorités ont également saisi diverses entreprises liées à Messina Denaro, le laissant de plus en plus isolé.
En 2015, la police a découvert que Messina Denaro communiquait avec ses collaborateurs par le biais du système des pizzini, en laissant de petits billets en papier plié sous une pierre dans une ferme sicilienne.
Les enquêteurs ont passé des décennies à fouiller les maisons et les entreprises des alliés connus du chef sur l’île.
Ils ont cherché des caches dans des grottes, des cavernes, ou même des bunkers à l’intérieur de bâtiments où il pourrait être caché.
bbc.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,695SuiveursSuivre
20,500AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :