Matam : Révolte des jeunes de Galoyabé, Abou Lô en médiateur

Mouvement d'humeur contre l'Etat à Galoyabé à la veille du référendum
Révolte des jeunes de Galoyabé

La population de Galoyabé dans la commune d’Ogo, a occupé la rue pour exprimer sa colère face aux promesses non tenues du chef de l’Etat. « Nous sommes très remontés contre les autorités parce que nous attendons toujours que notre village soit électrifié », rappelle Mouhamadou Sow, porte parole des manifestants. « Notre village faisait parti d’un programme d’électrification, nous étions bien placé, et au dernier moment nous avons été zappé. Nous avons donc décidé de boycotter le référendum tant que l’Etat continuera de nous tourner le dos », conclut-il.
La colère de la population de Galoyabé n’est pas tombée dans l’oreille d’un sourd. Trois jours après ce mouvement d’humeur, Abou Lô, le Pca de l’aéroport Blaise Diagne, originaire de la commune d’Ogo, s’est déplacé personnellement à Galoyabé, et s’est entretenu avec la population. L’ancien ministre de la communication a pu arrondir les angles, et certains à Galoyabé ont accepté de voter Oui, même si d’autres jeunes campent toujours sur leur position.

Petit Ba : actuprime.com

Laisser un commentaire