Mali : péripéties de la libération de l’opposant Soumaïla Cissé, selon confidentielafrique

Selon des sources bien informées, parvenues à Confidentiel Afrique, l’opposant malien Soumaila CISSÉ

est à bord en compagnie de l’otage française Sophie Petrolin d’un hélicoptère affrété par la force militaire Barkhane en partance pour Gao avant de s’envoler pour la capitale Bamako. Sophie Petrolin et Soumaila CISSÉ devront atterrir à Bamako aux environs de 19 h GMT.
Après notre information exclusive hier lundi 05 octobre 2020 sur la libération à Tessalit de l’opposant malien Soumaila CISSÉ, le site online de Confidentiel Afrique avait disjoncté. Sous pression pendant des heures longues, nous avons jugé responsable de ne pas publier les informations en notre possession. Afin de ne pas gêner la libération de Soumaila CISSÉ , dont le casting était fortement lié à la sécurisation en lieux sûrs du dernier convoi d’otages djihadistes, quelque part dans le no man’s land nordique malien. Les nuits de négociations ont été laborieuses pour l’opposant Soumaila CISSÉ, affaibli par la fatigue et le stress.

Selon des sources bien informées, parvenues à Confidentiel Afrique, l’opposant malien Soumaila CISSÉ est à bord en compagnie de l’otage française Sophie Petrolin d’un hélicoptère affrété par la force militaire Barkhane en partance pour Gao avant de s’envoler pour la capitale Bamako. Sophie Petrolin et Soumaila CISSÉ devront atterrir à Bamako aux environs de 19 h GMT. Leur transfert sur Bamako a été retardé par le dernier convoi d’otages djihadistes qui ont dû finalement quitter leurs lieux de détention hier lundi vers 20 h GMT pour des zones sécurisées dans le no man’s land nordique malien.
AHMADA AG BIBI, parent proche de AG GHALY, principal et crédible négociateur
Le député malien AHMADA AG BIBI est le négociateur principal et homme de confiance de IYAD AG GHALY avec qui il a traité directement la libération des otages.AG BIBI est aussi proche de l’Algérie, car algérien d’origine et de nationalité. Des sources autorisées parvenues à Confidentiel Afrique parlent de 350 personnes libérées. La dernière vague a quitté Bamako hier soir lundi vers 20h GMT.

Paris écarte Rabat, la junte met en selle Alger

La junte militaire qui est au pouvoir ces dernières semaines est aussi dans le jeu. Côté poids politique. C’est eux d’ailleurs qui ont pris la décision d’acheminer Soumaila CI et l’otage française vers Bamako via un hélicoptère affrété par la force militaire mixte internationale Barkhane. D’après Confidentiel Afrique , Paris a pris l’option d’écarter dans ces négociations la machine diplomatique souterraine du Royaume Chérifien ? Selon une source proche du dossier, le métronome de cette mise à l’écart de Rabat qui s’appuie sur le relais de l’ambassadeur du Maroc au Mali, SEM Hassan Naciri est le ministre français Jean Yves LeDrian. Alors que la junte militaire elle, a mis en selle les services secrets algériens. Rabat perd la main dans le jeu d’influence stratégique qui se passe sur les sables mouvants et les hautes montagnes Ifoghas du nord malien.

«Oui, Le Quai D’Orsay a négocié pour la française Sophie Petrolin » glisse une source crédible à Confidentiel Afrique.

Le deal selon nos sources était de libérer les 2 ensemble ( Soumaila et Sophie ) pour donner une démarche crédible aux opérations de libération. En echanges des 180 otages djihadistes, il fallait les sécuriser dans des zones hors danger. Ça retardait tout ça . La météo aussi à Tessalit n’était pas favorable hier lundi toute l’après midi » confirme notre source.
Par Ismael AIDARA (Confidentiel Afrique)
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.