Mali : l’ancien président Moussa Traoré est décédé

L’ancien président malien, le général Moussa Traoré est décédé mardi 15 septembre

, a appris RFI auprès de sa famille. Né le 25 septembre 1936, il avait pris le pouvoir en 1968 avant d’être renversé en mars 1991. Condamné à mort, il avait été gracié en 2002 par l’ancien président Alpha Oumar Konaré. Il était, ces dernières années, très écouté de la classe politique malienne.

Dès l’annonce de la mort du général Moussa Traoré, des véhicules bondés de monde ont pris la direction son domicile privé de la capitale malienne Bamako pour présenter les condoléances.

Depuis un bon moment, l’homme était redevenu ici populaire, et même incontournable. Par exemple, dès sa prise du pouvoir, la junte malienne avait été lui rendre visite. « Ce sont mes fils et je n’ai jamais désespéré de mon pays », avait-il déclaré, un peu comme pour les adouber.

Revanche

Moussa Traoré avait probablement une revanche à prendre. Il avait pris le pouvoir en 1968 lors d’un coup d’État militaire. Un parti unique s’était installé. Ses opposants dénonçaient des arrestations arbitraires. Il est renversé en 1991 par une insurrection qui se termine par un coup d’État militaire.

Condamné par la suite à mort à deux reprises, il avait été gracié en 2002 par l’ancien président malien Alpha Oumar Konaré. Mais il avait gardé une dent contre ses tombeurs, réfutant leur volonté d’instaurer une véritable démocratie. Moussa Traoré va assister à la chute de deux présidents élu renversé par deux coups d’État. Son domicile recevait de la visite, surtout des politiques venus prendre conseil.
rfi.fr
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.