Linguère : Deux bandes de malfaiteurs composée d’une dizaine d’individus dont une femme arrêtés au ranch de Dolly et à Dahra Djoloff.

Sécurisation du ranch de Dolly

Les populations de Linguère sont dans la psychose totale à cause des cambriolages perpétrés par des bandes de malfaiteurs. C’est dans ce cadre que la compagnie de la gendarmerie de Louga, renforcée d’un détachement de l’escadron de surveillance et d’intervention de Lingère, a mené une vaste opération de sécurisation des personnes et de leurs biens, au ranch de Dolly dans la nuit du 01 au 02 février 2017.
L’objectif du haut commandement de la gendarmerie nationale qui a mis en place un plan d’action visant à restaurer la confiance chez les populations est de mettre fin aux exactions perpétrées par une bande de malfaiteurs composée de quatre individus qui écumait surtout les entreprises installées dans le ranch de Dolly pour la construction d’un mur de clôture de 120 km de long.
Pendant ce temps, une autre bande de braqueurs composée de six individus, dont une femme, a bord d’un véhicule 4X4 s’est introduite dans le domicile d’une famille religieuse à Thieyéne, un village situé dans la commune de Boulal, aux environs de trois heures du matin.
Les assaillants ont d’abord tenu en respect les personnes trouvées sur place, ensuite ils se sont emparés de deux fusils de calibre 12 mn, d’un lot de munitions et d’une somme de 850 mille frs CFA et se sont évadés dans la nature, à bord d’un véhicule 4X4.
Alertés, les gendarmes de la brigade de Dahra ont mis au parfum la hiérarchie et se sont mis à leur poursuite. Les compagnies de gendarmerie de Louga et de Diourbel ainsi que les escadrons de surveillance et d’intervention de Linguère et de Touba ont mis en place un dispositif d’interception qui leur a permis de resserrer l’étau autour des malfaiteurs. Ainsi, les individus armés contraints de tourner en rond ont été finalement arrêtés par les hommes en bleu dans la commune de Dahra.

Au total deux bandes de malfaiteurs composée d’une dizaine d’individus dont une femme ont été respectivement appréhendé à Dolly et à Dahra. Les présumés coupables sont actuellement gardés à vue dans les locaux de la brigade de gendarmerie de Dahra, en attendant leur transfèrement au parquet de Louga.

Face à la presse locale, le capitaine de la compagnie de gendarmerie de Louga a salué le concours des populations qui ont largement contribué à la localisation et à l arrestation des délinquants.’’ La sécurité étant l’affaire de tous, nous exhortons les populations du Djoloff à renseigner les forces de l’ordre sur tout fait délictuel dont elles auront connaissance, pour que la sécurité continue de régner au Sénégal ‘’, a martelé Boubou Niane.

Correspondence Actuprime.com : Mody Gor Diop

Laisser un commentaire