Message à la nation et covid-19 : Macky Sall appelle encore les sénégalais à se faire vacciner, 5 millions de doses de vaccins sont disponibles

Le président Macky Sall a de nouveau appelé vendredi ses compatriotes à respecter les règles sanitaires

et à recourir à la vaccination contre la Covid-19, estimant que le nombre de nouvelles infections était en nette augmentation depuis quelques semaines.
’’Une fois de plus, j’appelle au respect des règles sanitaires, au port du masque et à la vaccination, surtout que le vaccin est disponible, avec plus de 5 millions de doses reçues à ce jour, et que c’est le seul moyen de prévenir les cas graves’’, a-t-il souligné lors d’un discours à la nation prononcée à la veille du nouvel an.
‘’Pour la deuxième année consécutive, je m’adresse à vous dans le contexte difficile de la pandémie COVID-19. Le virus est toujours là, et le nombre de cas positifs est en nette augmentation depuis quelques semaines’’, a fait remarquer le chef de l’Etat.
Il a insisté sur le fait qu’à l’épreuve de la crise, le système sanitaire sénégalais est resté résilient. ‘’Nous le devons au dévouement et à l’expertise de notre personnel de santé, que je salue et encourage. Nous le devons aussi aux importants investissements consentis par l’Etat’’, a-t-il expliqué.
Selon lui, les unités de test PCR installées dans les 14 régions du pays, et les kits de test rapide, dénommés Saytu, mis au point par l’Institut Pasteur de Dakar, contribuaient à faciliter le diagnostic.
Le président Sall a ainsi salué les efforts consentis par l’Etat pour élargir considérablement la carte sanitaire nationale et relever le niveau du notre plateau médical, à travers, entre autres, les réalisations de cinq hôpitaux dotés d’équipements de dernière génération, à Sédhiou, Kaffrine, Kédougou, Touba, et Agnam, la mise aux normes de 9 Services de réanimation et 12 Services d’accueil des urgences et l’acquisition de nouveaux équipements : scanners, IRM, appareils d’endoscopie et de mammographie, et accélérateurs de particules pour le traitement du cancer.
’’Nous avons également lancé le chantier du Centre national d’oncologie, dédié à la lutte contre le cancer, et celui de la Polyclinique moderne de l’hôpital Principal de Dakar ; ce qui contribuera à réduire sensiblement les évacuations sanitaires couteuses’’, a rappelé Macky Sall non sans assurer que 500 médecins et 1000 personnels paramédicaux avaient été recrutés, en plus de la contractualisation de 45 médecins, 400 infirmiers et 400 sages-femmes.

’’Nous déployons tous ces efforts dans un contexte mondial difficile, marqué par le renchérissement des importations à cause de la perturbation des chaînes de logistique, du coût élevé du fret et des restrictions sévères sur l’offre de biens et services’’, a-t-il commenté.
AKS/OID
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.