Lutte contre la traite des enfants: le Projet ABRIS renforce les capacités des acteurs du département de Saint-Louis.

Des élus locaux du département de Saint-Louis et chefs de service, représentants de structures locales pour la protection de l’enfance et organisations communautaires de base, participent à un atelier de renforcement de capacités sur le système de référencement, déroulé par le Projet Adressing Children’s Basic Rights in Sénégal (Abris) pour lutter contre la traite par la mendicité.

L’outil de référencement, un dispositif élaboré par Plan dont l’appropriation est facilitée par Enda Jeunesse Action, renforce les structures de protection mises en place par l’État (Cqpe et Cvpe) et les acteurs de la protection dans la maîtrise des procédures de référencement.

« C’est la société en miniature que nous avons conviée à ces conclaves », renseigne le Préfet Ibrahima NDAO qui signale, à l’ouverture de l’atelier de GANDON, que 25 grands leaders participent aux échanges dans cette localité.

Pour le lui, le renforcement de capacités mis en œuvre par Abris, est « une nécessité » qui permettre de faire efficacement face à ce « fléau ».

Les élus et représentants d’organisations pour la protection des enfants et la lutte contre la traite, une des formes de la maltraitance, ont magnifié cette incitative qui favorise un cadre d’échanges d’expériences entre acteurs, avec une meilleure maîtrise du système de référencement.

Avec Ndarinfo

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,585SuiveursSuivre
20,300AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :