Louise Mushikiwabo : Une nouvelle secrétaire générale de l’OIF controversée

Louise Mushikiwabo SG de la francophonie
Louise Mushikiwabo

Qui est Louise Mushikiwabo, la nouvelle secrétaire générale de la Francophonie ?

Celle qui était ministre des Affaires étrangères du Rwanda avait d’abord un cursus universitaire tourné vers la langue anglaise.

C’est la consécration pour cette femme de 57 ans, qui est née d’une famille de petits propriétaires terriens en 1961, à Kigali, une ville où Louise Mushikiwabo a fait sa scolarité avant d’entrer à l’université du Rwanda, à Butare, puis de devenir professeur d’anglais.

La jeune femme part pour les Etats-Unis en 1986 pour faire des études d’interprétariat. Cet exil loin de son pays va lui sauver la vie lors du génocide des Tutsi en avril 1994, qui va emporter toute sa famille qui vit au Rwanda.

Entre-temps, Louise Mushikiwabo s’est mariée à un Américain et vit à Washington D.C où elle va travailler notamment pour la Banque africaine de développement. Mais elle n’a pas oublié son pays où elle revient régulièrement depuis la fin du génocide et la prise du pouvoir par le FPR de Paul Kagame. Celui-ci semble justement l’avoir remarquée.

A la tête de la diplomatie pendant neuf ans

Il lui demande de revenir au pays en 2008 où elle va faire son entrée au gouvernement en tant que ministre de l’Information, un portefeuille qu’elle ne garde en mains que deux courtes années avant d’hériter des Affaires étrangères en 2009. Un poste qu’elle occupait depuis neuf ans et où elle a donné la pleine mesure de sa personnalité.

Cette femme parfaitement bilingue anglais-français, que ses nombreux soutiens décrivent comme très brillante, va porter haut les couleurs de son pays à travers le monde, jusqu’à son élection au poste de secrétaire général de l’OIF ce vendredi matin. Ses détracteurs eux la dépeignent volontiers comme « la voix de son maître ».
rfi.fr
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire