L’Italie injecte 12 milliards dans le Programme d’Appui au Développement Economique et Social du Sénégal (Padess)

En présence de M. Matteo Renzi, président du conseil des ministres de la République italienne, le Premier ministre, Mahammad Boun Abdallah Dionne, a salué, hier, l’efficacité de la coopération italienne qui a décidé de financer le programme d’appui au développement économique et social du Sénégal (Padess) d’un montant de 12 milliards de FCfa.
Le Premier ministre Mahammad Boun Abdallah Dionne est convaincu qu’en acceptant de financer le Padess, l’Italie a encore ouvert de larges boulevards de coopération avec notre pays notamment dans des secteurs prioritaires comme l’agro-business, l’industrie, la construction et le renouveau urbain.

Pour le chef du gouvernement, ce nouveau programme étalé sur la période 2016-2018 entre en droite ligne des enjeux du Plan Sénégal émergent (Pse), une trajectoire de choix tracée par le président Macky Sall pour le développement économique du Sénégal. Le Padess concerne les régions de Dakar, Thiès, Kaolack, Sédhiou et Kolda. Pour M. Dionne, ce nouveau programme symbolise de nouvelles opportunités de croissance partagée entre le secteur privé italien et notre pays. Il a aussi rappelé la pertinence de l’« initiative terre », une idée développée par le président Macky Sall lors du sommet de la Valette (Malte) sur les migrations. L’idée directrice de cette initiative c’est : comment faire pour retenir les jeunes africains chez eux ? D’où la pertinence de la création des domaines agricoles communautaires (Dac), à en croire le Premier ministre.

Les autorités sénégalaises se réjouissent du fait que l’Italie abrite, à ce jour, la plus forte communauté sénégalaise basée en Europe avec 200.000 compatriotes qui vivent au pays de Dante. Une situation qui ouvre de larges avenues de coopération entre les deux pays notamment dans les domaines de la construction et du renouveau urbain. Le Padess est en réalité la continuité d’un premier programme (2014 -2016) qui a beaucoup appuyé les femmes et les collectivités locales. C’est le résultat d’un processus de capitalisation des expériences enregistrées dans les domaines de la lutte contre la pauvreté, la protection sociale, le genre et le développement économique local. Il est mené par la Coopération italienne et le ministère de la Femme, de la Famille et de l’Enfance. L’objectif de ce nouveau programme est de contribuer à la réduction de la pauvreté par le soutien à l’opérationnalisation des politiques et stratégies nationales de lutte contre la pauvreté visant l’autonomisation socioéconomique des groupes défavorisés (femmes, jeunes et familles). Le Padess va travailler aussi à l’avènement d’un développement économique local durable à travers l’appui aux micros, petites et moyennes entreprises(Pme). Le programme favorise la création d’opportunités d’emplois et l’amélioration des conditions de vie de la population, notamment des femmes, des jeunes et des familles à travers le renforcement des dynamiques locales de développement économique.

Mamadou Lamine DIATTA / lesoleil.sn

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,427SuiveursSuivre
19,900AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :