Linguère : Le forage de Barkedji est à sec depuis le 07 janvier dernier.

Forage de Barkédji

La date du 07 janvier 2016 restera gravée pour longtemps dans la mémoire collective des populations de Barkedji. La réserve de la nappe phréatique qui sert de source au forage est tarie. L’eau n’a pas coulé dans les robinets de cette localité depuis cette date. Pour s’approvisionner en eau potable, les populations de Barkedji ont parcouru pendant trois jours une dizaine de kilomètres, afin de rallier les points d’eau les plus proches.

Conscients que l’eau est source de vie, le ministre de l’industrie et des mines et les ressortissants de Barkedji ont gracieusement pris en charge l’alimentation en eau à partir des citernes. Le gouvernement du Sénégal décide alors de construire un nouveau forage dans cette zone située à 35 km de la commune de Linguère. La cérémonie officielle de lancement des travaux a été présidée par Aly Ngouille Ndiaye, accompagné par les autorités administratives locales.
Aly Ngouille Ndiaye a déclaré, « tout d’abord nous sommes très contents de la réaction rapide du ministre de l’hydraulique, notamment du secrétaire d’Etat chargé de l’hydraulique rurale qui en l’espace de quelques jours a décidé de la construction d’un nouveau forage, afin de soulager les habitants de Barkedji. Barkedji de par sa population est la troisième commune après Dahra et Linguère, donc ce serait très difficile comme ce fut le cas en 2008, qu’on reste pendant longtemps à étancher la soif par des citernes. Aussi’ nous saluons la promptitude du ministre de l’hydraulique et pensons que dans une vingtaine de jours, l’eau va couler dans les robinets au grand bonheur des populations. »

Le ministre Aly Ngouille Ndiaye, maire de Linguère et le préfet Amadou Baba Koné
Le ministre Aly Ngouille Ndiaye, maire de Linguère et le préfet Amadou Baba Koné

Aly Ngouille Ndiaye a également profité de l’occasion pour saluer l’initiative des ressortissants de Barkedji et de la diaspora, qui ont réuni des ressources financières en vue de permettre aux populations d’accéder à l’eau potable sans bourse délier.
Le maire de Linguère a enfin saisi cette opportunité pour remercier les autorités administratives locales, notamment le préfet, le sous préfet de Barkedji et le chef du service départemental de l’hydraulique de Linguère, qui ont diligenté ce dossier dans les meilleurs délais.
Cependant, la panne des forages est devenue monnaie courante dans le département de Linguère, surtout en cette période de forte canicule. Les forages de Samaly dans l’arrondissement de Barkedji et de Mouille dans la commune de Kamb sont tombés en panne depuis un mois. Dans cette zone à vocation pastorale les points d’eau souffrent sous le poids d’une forte fréquentation.

Attente eau Barkedji

 

 

 

 

 

Mody Gor Diop : correspondant Actuprime

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.