Les Etats-Unis et le Sénégal ont signé un accord de financement d’infrastructures et de sécurité, pour près d’un milliard de dollars

Les Etats-Unis et le Sénégal ont signé un protocole d’accord en vue de l’exécution, en terre sénégalaise,

de quatre projets à financer par Washington dans les infrastructures routières et la sécurité publique, a constaté l’APS, samedi, à Dakar.

Un financement de près de 1 milliard de dollars US (581,4 milliards de francs CFA, selon le cours actuel du dollar américain) sera octroyé par les Etats-Unis à l’Etat du Sénégal, pour la réalisation des projets.

L’accord a été signé par des responsables du Cubic Transportation System, du groupe ABD, de Bechtel et de Motorola Solutions, pour les Etats-Unis.

Les directeurs généraux de l’Agence des travaux et de gestion des routes, et du Conseil exécutif des transports urbains de Dakar l’ont signé pour le Sénégal, en présence d’Amadou Hott, le ministre sénégalais de l’Economie, du Plan et de la Coopération, et du secrétaire d’Etat américain, Antony Blinken, arrivé vendredi à Dakar pour une visite d’environ vingt-quatre heures.

Dakar est la dernière étape d’une tournée africaine qu’effectue M. Blinken dans trois pays, le Kenya, le Nigeria et le Sénégal.

‘’Ce protocole d’accord d’un montant de près de 1 milliard de dollars devrait permettre à l’Agence des travaux et de gestion des routes de construire (…) un système de gestion du trafic routier’’ à Dakar, a expliqué Antony Blinken.

Les ouvrages prévus serviront à ‘’réduire les embouteillages et à améliorer la sécurité sur les routes du Sénégal’’, indique un document remis aux journalistes lors de la signature de l’accord bilatéral.

Le financement américain, dont la nature (don, prêt, etc.) n’a pas été dévoilée par les deux parties, ira à la construction de plusieurs ponts, à Ziguinchor et Tobor (sud), en vue de la constitution d’un corridor commercial entre le Sénégal et ses voisins.

Le groupe ABD, spécialisé dans le développement des infrastructures en Afrique, va former et employer de jeunes Sénégalais, qui vont occuper au moins 30 % des emplois offerts lors de la construction des ponts, selon M. Blinken.

Le protocole d’accord signé à Dakar concerne aussi la future autoroute qui va relier Dakar à Saint-Louis (nord), un segment d’une autre autoroute, entre Dakar et Rosso, à la frontière du Sénégal avec la Mauritanie.

Ce projet routier est ‘’une priorité absolue pour le gouvernement du Sénégal, car il fournira un accès meilleur, plus sûr et plus rapide à Saint Louis’’, une région appelée à devenir un carrefour des activités agricoles et de l’industrie pétrolière et gazière du Sénégal. Saint-Louis va également faciliter les échanges commerciaux du Sénégal avec l’Afrique du Nord, selon les deux parties.

Le contrat signé par Motorola Solutions et le Sénégal servira à construire un ‘’réseau national de communications’’, selon le document remis aux journalistes.

Antony Blinken s’est réjoui, par ailleurs, de la présence de plus de 50 entreprises américaines au Sénégal.

Amadou Hott a dit que les Etats-Unis sont ‘’un partenaire incontournable et fidèle’’ de l’Etat du Sénégal.

Les ouvrages à réaliser sur la base du protocole d’accord signé avec Washington font partie des premiers à bénéficier de la nouvelle législation sénégalaise des partenariats public-privé, selon M. Hott.

SMD/ESF
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.