Le Premier ministre Mahammad Abdallah Dionne va quitter « prochainement » son poste

Ce n’est ni de la fiction, ni de la météo politique, encore moins de l’intox ! Mais plutôt d’une exclusivité à ranger dans les Livres d’Histoire.

En effet, selon des sources généralement bien informées, Actusen.com peut écrire, sans courir le risque d’être démenti, que l’actuel Premier ministre, Mahammad Abdallah Dionne est sur le départ.

En d’autres termes, même si nos sources sont dans l’impossibilité, à l’heure actuelle, de dire à quand ce départ, il n’en demeure pas moins que le successeur de Mimy Touré à la Primature va libérer son fauteuil.

Et sur ce, il y a un fait qui ne court pas les rues. A savoir que, selon toujours les sources de Actusen.com, c’est le Chef du Gouvernement qui a, lui-même, demandé à être déchargé. Pour des raisons personnelles ! Et quant auxquelles votre site préfère donner sa langue au chat.

Mais là également, il urge de préciser, avec force, qu’il n’y a aucune brouille entre lui et le Président de la République. D’ailleurs, les deux hommes s’entendent à merveille et s’apprécient mutuellement. Aujourd’hui plus qu’hier !

Leur entente, leur complicité et leur volonté de poursuivre la collaboration sont aujourd’hui plus qu’hier restées intactes…

Mieux, si ça ne tenait qu’à eux, leur compagnonnage se poursuivrait encore, encore et toujours. Parce que si le Chef de l’Etat, Macky Sall apprécie, comme pas possible, son actuel Chef du Gouvernement, il y a que celui-ci n’a également aucune complainte ou un quelconque reproche à faire à son patron.

Toujours, d’après les sources de votre site, la complicité et l’entente entre les deux collaborateurs de longue date sont si fortes qu’une fois qu’il aura pris sa “retraite” à la Primature, le Président de la République ne compte pas lâcher les basques à son Premier ministre.

…c’est pourquoi le Chef de l’Etat n’entend pas, même loin de la Primature, lâcher les basques à son très apprécié Pm

Nos sources, confortées par les confidences des entourages respectifs des principaux concernés (Président Sall et Pm Dionne), croient savoir que deux possibilités s’offrent à ces derniers.

Soit, la Coordination du Programme d’urgence de développement communautaire (Pudc) pourra être confiée au chef du Gouvernement partant.

Soit, le locataire du Palais, très satisfait du travail de son actuel Premier ministre, pourrait lui trouver une planque dans une des Institutions internationales, eu égard à son savoir-faire, sa loyauté et à son sérieux.

Dans tous les cas, on croit savoir, désormais, pourquoi le Président de la République a, il y a quelques mois, procédé à la décoration de son Premier ministre pour ses états de services irréprochables. Cette décoration ressemble fort à un au-revoir. Sans que beaucoup n’y prêtent attention.

Mimy Touré annoncée pour un retour à la case de départ, mais il y a un grand mais

Toutefois, si, à en croire les sources de Actusen.com, le départ de Mahammad Abdallah Dionne ne souffre d’aucun doute, à moins d’un tremblement de terre, il y a que rien n’est sûr, pour le moment, quant à son futur successeur.

Car si, aussi invraisemblable que cela puisse paraître, le nom de Mimy Touré est de plus en plus agité, il reste que l’ex-Première ministre ne serait pas si enthousiasmée par un retour à la case de départ (Primature).

S’y ajoute le fait que la responsable de l’Alliance pour la République (Apr) de Grand-Yoff aurait davantage de penchant pour l’Assemblée nationale. Et ce, au lendemain de la prochaine Présidentielle, en cas de réélection du Président de la République, candidat à sa propre succession.

Ce qui permettrait à Mimy Touré, si l’envie l’en démangeait de pouvoir étoffer davantage sa carrure. Et pourquoi pas pour l’envoyée spéciale du Chef de l’Etat, si elle souhaitait , de pouvoir se présenter en candidate à l’après-Macky Sall, quand ce dernier bouclait deux mandats?

Par ailleurs, un retour de Mimy Touré à la Primature pourrait être de nature à provoquer des soubresauts cauchemardesques pour la stabilité et l’unité des coeurs au sein du Parti présidentiel. Où, dans un passé encore récent (au lendemain de la perte de son fauteuil de Pm suivie d’un terrible coup de froid dans ses rapports avec son mentor Macky Sall), beaucoup de ses camarades apéristes se plaisaient à tirer à bout portant sur elle.

L’option d’un Pm issu de la capitale pour contourner le cas Khalifa Sall à Dakar ? Abdoulaye Diouf Sarr en pole position

La piste Mimy Touré pour succéder à Dionne ne tenant, alors, qu’à un fil, l’actuel ministre des Collectivités locales, pour ne pas nommément citer Abdoulaye Diouf Sarr est agité.

Motif invoqué : le Président de la République, Macky Sall, privilégierait (Ndlr : on insistautilise le conditionnel, pour ne pas être aussi catégorique qu’au sujet du prochain départ du Premier ministre) la piste d’un Premier ministre originaire de Dakar. Est-ce une manière, pour le très politique Macky Sall, de contrecarrer le cas Khalifa Sall ? Difficile de répondre par la négative.

D’autant que si, dans la capitale sénégalaise, l’Apr compte plus de responsables manchots que d’apéristes capables de gagner leurs Collectivités locales, le maire de Yoff, qui est en train d’étendre ses tentacules à Dakar, se trouve être le meilleur joker pour jeter du sable, au détour de la prochaine Présidentielle, dans le couscous du maire socialiste.

Daouda THIAM (Actusen.com)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.