Le dossier Karim Wade à Genève mercredi : Pugilat vernal devant le groupe de travail

La bataille judiciaire entre les avocats de Karim Wade et ceux de l’Etat du Sénégal, dans le cadre du procès pour enrichissement illicite, est désormais transférée à Genève. Après le procès au Sénégal qui a abouti à la condamnation de l’ancien ministre à 6 ans de prison ferme, les parties vont en découdre, deux jours durant, dans la capitale suisse.

Du 2 au 14 septembre prochain se tient, à Genève, le Conseil des droits de l’homme des Nations unies. En marge de cette rencontre, une séance de travail de deux jours est prévue entre les représentants de l’Etat du Sénégal et le Groupe de Travail des Nations unies sur les détentions arbitraires. Les deux parties vont discuter sur « les faits qui attestent de la conformité au Droit interne et à nos engagements internationaux de toutes les procédures et mesures prises par l’Etat dans le cadre du dossier de Karim Wade ». Les avocats de l’Etat du Sénégal et ceux de Karim Wade prendront part à cette rencontre. Pour les premiers, l’objectif est de livrer la version de l’Etat du Sénégal au Groupe de Travail qui aurait ordonné la libération de Karim Wade ainsi que son indemnisation. Les conseils de Wade fils, quant à eux, vont plaider la confirmation de cette « sentence » contre l’Etat du Sénégal, selon L’As qui devine déjà de chaudes empoignades verbales devant le Groupe de Travail des Nations unies.
leral.net

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.