Le bâtonnier sur la commission d’office d’avocats pour défendre Habré : « On n’a pas interdit quoi que ce soit »

Le Conseil de l’ordre des avocats n’a jamais interdit aux avocats commis d’office par les Chambres africaines extraordinaires (Cae) d’assurer la défense de Hissène Habré. La précision est du bâtonnier Me Ameth Ba.

“On n’a pas interdit quoi que ce soit”, dit-il selon le Populaire, en marge de la cérémonie des prestation de serment de 33 nouveaux avocats.

“Hissène Habré s’était choisi des avocats mais ces derniers ne sont pas venus pour réitérer leur constitution devant la juridiction de jugement. Les Chambres africaines extraordinaires constatant cela ont décidé de commettre des avocats d’office pour Hissène Habré”, poursuit-il non sans se demander s’il est possible de défendre une personne qui ne veut pas être défendue.

Le procès de Hissène Habré reprend ce lundi après 45 jours de suspension.

Actusen.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.