La « Tribune du Président Modibo KEÏTA » de la Fédération du Mali défie le temps à la gare de Tambacounda (Vidéo)

Après l’éclatement de la Fédération du Mali en 1960, les dirigeants de cette fédération originaires du Soudan français

sont acheminés par train à la frontière. Ces derniers ont, à partir de ce moment, conservé le nom de la fédération qu’ils ont donné au Soudan français devenu ainsi l’actuel Mali.

Les représentants soudanais avaient à leur tête Modibo Keïta ex-Président du gouvernement de la fédération du Mali. Ils ont été accueillis à leur passage à la gare de Tambacounda par des populations meurtries par ce déchirement. Elles avaient construit à la gare une tribune métallique sur du béton pour les accueillir.

Cette tribune défie encore le temps à la gare de Tambacounda et témoigne de la déchirure entre les ex-colonies du Sénégal et du Soudan français. La gare de Tambacounda se meurt de l’abandon du chemin de fer « Dakar-Niger ».

La liaison ferroviaire entre les colonies du Sénégal et du Soudan français, devenues respectivement République du Sénégal et République du Mali, a été construite par l’expertise coloniale française. Ce chemin de fer a été réalisé par les travaux forcés, à la sueur, au sang et au prix de beaucoup de vies des populations d’Afrique Occidentale.

La gare de Tambacounda témoin de la naissance et de l’évolution de la ville éponyme est un monument historique qui donne lecture de nombreux récits de la vie dans cette région du Sénégal Oriental. Elle rend compte notamment du charme et de la force d’une population qui s’est enrichie de sa diversité qui inspire le respect.

La gare de Tambacounda est aussi le symbole d’une économie coloniale extravertie et prédatrice des richesses naturelles et minières dont les fondements tardent à être réformés au profil d’une économie nationale souveraine et émancipatrice.
La rédaction
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.