LA FAO PRÔNE UN ENGAGEMENT ’’FORT’’ POUR PARER AUX CRISES ALIMENTAIRES

Le représentant au Sénégal de l’Organisation des Nations-unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO), Vincent Martin a appelé, mardi à Dakar, à un engagement ’’fort’’ pour prévenir les crises alimentaires.

‘’A l’image du plan Sénégal émergent, nous devons nous engager à répondre plus en amont aux facteurs qui sont traditionnellement à l’origine des crises (…)’’, a indiqué M. Martin qui s’exprimait lors d’un point de presse préparatif de la célébration de la journée mondiale de l’Alimentation prévue vendredi prochain à Matam.

Selon le représentant de la FAO au Sénégal, ’’il faut aller au-delà de la réponse aux situations d’urgence et construire des schémas de résilience’’.

Les ménages pauvres et vulnérables sont généralement confrontés à des contraintes et risques multiples, a indiqué M. Martin relevant que ’’les moyens d’existence en milieu rural peuvent être améliorés grâce à des initiatives combinant agriculture et protection sociale’’.

M. Martin a souligné que le gouvernement qui a initié des programmes en cours a compris l’enjeu de combiner agriculture et protection sociale.

‘’La stratégie de résilience en cours d’élaboration et pilotée par le conseil national à la sécurité alimentaire (CNSA), dans le cadre de l’initiative AGIR est aussi un exemple de la direction prise par le gouvernement pour adresser la résilience des communautés vulnérables en associant agriculture, sécurité alimentaire, nutrition et protection’’, a-t-il ajouté.

BHC/PON – APS

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,427SuiveursSuivre
19,900AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :