Thiés: le Khalife général des khadriyas, Cheikhna Cheikh Aya, prêche la paix entre Dakar et Nouakchott

khadriyas, Cheikhna Cheikh Aya

Le khalife général des Khadriyas, Cheikhna Cheikh Aya, a invité, jeudi à Thiès, les deux peuples mauritaniens et sénégalais à rester unis et solidaires, en vue de la consolidation de leur cohabitation pacifique séculaire.

Il s’exprimait lors d’une visite dans la ‘’Cité du rail’’, dans l’optique de perpétuer une tradition instaurée par ses ancêtres en terre sénégalaise, pour vivifier l’islam, les préceptes du saint Coran et les recommandations du Prophète de l’Islam, Mouhamed (PSL).

Le guide religieux a adressé ses vifs remerciements au peuple sénégalais qui lui a ‘’réservé un accueil chaleureux partout où il est passé’’.

Petit-fils de Cheikhna Cheikh Saadibou, Cherif Aya a rappelé le rôle que son ‘’vénéré grand père, descendant du Prophète’’ (PSL), a joué pour propager l’islam au Sénégal et en Afrique.

Selon lui, la Tarikha Khadriya entretient d’étroites relations avec les autres confréries au Sénégal, notamment le mourisdisme et la Tidjaniya, les deux plus grandes d’entre elles.

Le marabout a formulé des prières pour l’ensemble du peuple sénégalais et souhaité que les prochaines élections se déroulent dans la paix et la tranquillité, conditions sine qua non du développement.

Le Khalife général des Khadres, Cheik Haya, 7e khalife de Cheikhna Cheikh Saadbouh, a entamé sa visite au Sénégal depuis le 20 janvier, à travers un périple qui l’a mené de Nimzatt à Nouakchott, en Mauritanie, puis à Saint Louis, Louga, Sagatta, Guéoul, Kelle, Tivaouane et Thiès.

Au Sénégal, il effectuera 72 visites, notamment de sites religieux où vit une forte communauté khadre, avant son retour en Mauritanie.
BD/ASG / APS

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.