Kédougou : L’ONG World Vision et ses partenaires organisent une caravane de sensibilisation de masse sur la maltraitance et les abus sexuels

World Vision contre la maltraitance et les abus sexuels à Kédougou

Du dimanche 11 au vendredi 16 novembre 2018, l’ONG World Vision et ses partenaires ont déroulé une caravane

de sensibilisation de masse sur la maltraitance et les abus sexuels dans les départements de Kédougou et Saraya. Ces partenaires sont le CEGID, OFAD NAFORE, l’ONG la lumière et ENDA jeunesse mais aussi le CDPE. La caravane est entièrement financée par l’union européenne (UE).

A tour de rôle, chaque département a bénéficié de trois jours de caravane. Aux trois premiers jours ce sont les villages du département de Kédougou qui ont fait l’objet de visite des caravaniers. Les communes comme Dimboli, Dindéfélo, Bandafassi et Tomboronkoto ont été les bénéficiaires de la caravane.

Animée par les artistes musiciens, par les organisateurs et les journalistes, la caravane a été une grande réussite dans l’ensemble des deux départements. Partout, la mobilisation est faite autour des chefs de village, des élus et des directeurs d’école. La SCOFI et le réseau des femmes enseignantes étaient tous de la partie pour donner un cachet important à cette caravane, chose déjà assurée par ces organisations.

Le focus mis sur les enfants, ces derniers ont vigoureusement participé aux activités de sensibilisation avec des sketches, pour faire comprendre aux parents l’importance de la protection des enfants, le respect de leurs droits en les inscrivant à l’Etat civil à la naissance, en les envoyant à l’école et y rester jusqu’à la réussite mais aussi en abandonnant l’excision des filles.

Venu présider l’accueil de la caravane dans sa commune, l’adjoint au maire de Dimboli Seydou Camara a laissé entendre que « cette caravane est d’une grande importance pour la vie des enfants ». Ainsi, il a salué l’initiative et demandé aux parents d’être encore plus vigilants dans l’éducation de leurs enfants.

A la fin des trois premiers jours au village de Tomboronkoto, une forte délégation gouvernementale a accompagné l’union européenne a assisté aux activités. Du coup, l’adjoint au maire Mamadou Dramé a salué les efforts de l’ONG dans sa commune. C’est ainsi que Soyibou Ly du ministère de la bonne gouvernance, de la protection des enfants a félicité World Vision et l’union européenne.

Il a laissé entendre que le gouvernement a mis en place un ministère chargé de la protection de l’enfant et que World Vision et l’ONG la lumière s’inscrivent en droite ligne avec cet objectif. M. Ly poursuit par dire que le projet a atteint son objectif vu l’implication des parents.

Dans la même optique, le directeur des opérations à World Vision Diégane Ndiaye a fait comprendre que l’ONG est présente à Tomboronkoto depuis 2010 et que de façon globale sa mission est d’accompagner 8 millions d’enfants à travers le monde avec l’accompagnement financier de l’Union européenne. Pour mieux orienter les parents à assumer leur responsabilité M. Ndiaye a recommandé à ces derniers de ne pas compter sur des pèlerins transits que les ONG sont. Il poursuit; « faites ce que vous pouvez pour la vie de vos enfants ».

En plus de Kédougou, c’est le département de Saraya qui a accueilli les trois derniers jours de la caravane, à l’issue de laquelle les différents acteurs ont affiché un sentiment de réussite totale.
CHEIKHOU KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire