A Kédougou, dans l’axe sud-est du pays, la délégation du PDS y termine sa tournée nationale de rénovation

Le PDS en remobilisation à Kédougou

L’heure a sonné pour le PDS de procéder à des tournées de remobilisation des militants du parti

dans l’ensemble du pays. Répartis en quatre délégations, les zones centre, nord, sud et sud-est ont accueilli les représentants de Maître Abdoulaye Wade, pour rénover et discuter avec l’ensemble des militants fidèles qui ont su attendre le moment pour élire Karim Wade à la présidentielle de 2019.
Cette tournée est initiée par le président du parti Maître Abdoulaye Wade, qui a instruit les différentes délégations d’aller à la rencontre des militants, restructurer le parti et faire une analyse des élections précédentes afin de tirer un bilan qui permettrait au parti de se situer et de se projeter dans les perspectives.
Un optimisme s’est affiché à l’issue de cette tournée selon le maire de Kébémer, Mamadou Lamine Thiam, chef de la délégation de l’axe Est.

«Cette tournée a été très instructive. C’est d’abord voir la capacité de résistance du parti démocratique sénégalais. Nous avons découvert partout où nous avons été dans la région de Thiès, dans la région de Tambacounda, dans la région de Kédougou, nous avons trouvé un parti debout qui malgré l’ensemble des assauts que le pouvoir a eu à faire contre nous, le parti est resté debout » a indiqué M. Thiam en marge de la rencontre avec les militants.
« Mais partout où nous avons été, nous avons trouvé des adjoints aux maires, des maires et des conseillers municipaux et départementaux engagés pour la cause du parti» a-t-il poursuivi. Selon lui, malgré toutes les maladresses du parti au pouvoir contre le PDS, le parti a bien résisté.

Revenant sur la défaite du PDS dans la commune de Kédougou aux législatives passées, le chef de la délégation a tout simplement voulu reconnaître que cela relève du choix mal fait du candidat du parti. Des erreurs qu’ils vont tous corriger pour une meilleure préparation de la présidentielle de 2019.
Ce qu’il faut surtout retenir, à Kédougou les partisans sont venus de partout dans le département voire dans la région pour assister à cette rencontre et dire leurs pensées par rapport au bilan des élections antérieures, dont le choix de candidats du parti a crée quelques gênes chez les militants.

Interpelé sur le parrainage qui pourrait être un blocage pour certains candidats, le maire Mamadou Lamine Thiam a confirmé la candidature de Karim Meissa Wade et au nom du PDS, il dit être en déphasage avec la loi sur le parrainage et le parti a déposé un recours contre cette loi déclare-il, dont ils attendent le verdict.
Dans la même foulée, en plus de la délégation conduite par le maire de Kébémer, Mamadou Lamine Thiam, qui s’est rendue à Kédougou, Omar Sarr et les deux autres délégations sillonnent le centre, le nord et le sud du pays, pour les mêmes activités de réincarnation.
CHEIKHOU KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire