Kédougou : 122. 676 moustiquaires imprégnées en cours de distribution

Des moustiquaires imprégnées de longue durée d'action distribuées à Kédougou

Le lancement officiel de la distribution des Moustiquaires Imprégnées à Longue Durée d’Action (MILDA)

s’est effectué le mercredi 22 Mai 2019 au quartier Togoro, chez le délégué dudit quartier Sagnégné Camara.

A l’occasion, une forte délégation de l’administration territoriale dont à sa tête l’adjoint au gouverneur Jean Paul Mary Faye, les agents du Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP), les acteurs de la santé, les « bajénu gox » et la population de Togoro entre autres, ont tous convergé vers le lieu pour marquer la cérémonie.

Kédougou, une des régions les plus touchées par le paludisme avec environ 20% du taux de mortalité en 2018 a bénéficié de 122. 676 moustiquaires imprégnées, pour venir à bout du paludisme.
« L’objectif de la rencontre d’aujourd’hui consiste à faire le lancement officiel de la distribution des MILDA. C’est vrai que la campagne a démarré depuis quelques jours, mais on est passé par plusieurs étapes, le recensement avec les relais et avec l’ensemble des acteurs de la santé de la région pour identifier l’ensemble des couchages, et après, la deuxième c’est d’aller vers la distribution. Et, c’est ce qui nous réunit aujourd’hui sous la présidence de Monsieur le gouverneur de la région a indiqué le médecin chef de région docteur Cheikh Sadibou Senghor.

Selon lui, le moment est une occasion de donner des messages mais aussi d’impliquer davantage les populations dans le cadre de la lutte contre le paludisme. Dans le même sillage M. Senghor a salué la forte mobilisation qui a marqué la cérémonie tout en magnifiant la mission accomplie par les «bajénu gox ». A en croire docteur Cheikh Sadibou Senghor beaucoup d’efforts sont faits depuis 2005-2006 dans le cadre de la prévention, la protection de la femme enceinte avec des médicaments offerts gratuitement à chaque consultation prénatale et dans le cadre du diagnostic de la maladie dans la population mais surtout chez les enfants de moins de 5 ans.

L’adjoint au gouverneur chargé de l’administration, Jean Paul Mary Faye qui a présidé la cérémonie a exhorté les populations à utiliser ces moustiquaires à bon escient.
« L’Etat du Sénégal a fait d’énormes efforts. Dans d’autres pays les moustiquaires ne sont pas données gratuitement mais ici au Sénégal on les donne gratuitement sans compter les autres gratuités que le MCR a citées dans la prévention et dans le traitement. Je crois que quand on vous donne quelque chose gratuitement pour votre santé vous avez l’obligation de respecter les consignes » a fait savoir le gouverneur. Il poursuit par avertir que les moustiquaires ne sont pas destinées aux champs ni à la vente ou à autre chose mais plutôt à la protection contre le paludisme, saluant aussi à son tour le travail des « bajenu gox ».

La cérémonie a été l’occasion de sensibiliser à nouveau les populations sur l’utilité des moustiquaires imprégnées avec des sketchs en langues locales joués par la troupe goorgoorlu de Kédougou.

Cheikhou KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.