Kédougou : 102.900 moustiquaires imprégnées à longue durée d’action seront distribuées dans la région

Une rencontre d’information sur la prochaine campagne de distribution de moustiquaires imprégnées à Kédougou

s’est tenue le lundi 30 Mai 2022. Elle a été organisée par le responsable régional de l’éducation et de l’information de la région médicale. A cet effet, M. Ismaïla Ndiaye a réuni avec les journalistes, les « bajenu gox » et les communicateurs traditionnels, pour leur parler des MILDA (Moustiquaires Imprégnées à Longue Durée d’Action).

Selon lui, cette campagne va d’abord commencer par un recensement de la population du 31 mai au 4 juin 2022, pendant lequel des équipes de relais descendront dans les maisons pour recenser les couchages et remettre des coupons aux bénéficiaires. C’est après cela, que va s’en suivre la distribution des MILDA, qui se fera du 23 au 27 juin prochain. Pour ce faire avance-t-il, 102.900 moustiquaires sont déjà disponibles pour être distribuées aux 130.386 cibles sur les 203.722 habitants soit 24.373 ménages concernés. En claire, chaque bénéficiaire sera tenu de se rendre aux lieux qui seront indiqués muni de son coupon pour récupérer son quota.

La méthode de distribution retenue depuis 2016 sera toujours appliquée. Chaque maison recevra la moitié du nombre de personnes vivant ensemble a fait savoir Ismaîla Ndiaye.
De son avis, ce dont de MILDA vient renforcer la lutte pour l’élimination du paludisme, car malgré la pratique de certaines stratégies comme l’aspersion intra-domiciliaire et la gratuité des comprimés ACT, Kédougou a enregistré en 2021, 115.759 cas de paludisme avec 40 personnes décédées dont 26 enfants âgés de zéro à cinq ans et une femme enceinte.

Un phénomène inquiétant qui garde toujours Kédougou dans la zone rouge au même titre que Tambacounda et Kolda.
En marge de cette rencontre, M. Ndiaye a laissé entendre que les MILDA de cette année ont une teneur plus importante en insecticide que celles des années précédentes. C’est pourquoi, il recommande aux usagers de bien prendre soin d’elles en les faisant séchées à l’ombre pendant 24 heures ou en les lavant avec de l’eau simple sans savon, ni eau de javel puis les faire séchées de la même sorte avant utilisation.

D’ailleurs, poursuit-il, des spots et émissions radiophoniques seront organisés dans les radios de la place en plus des caravanes pour sensibiliser davantage à comprendre l’utilisation de ces MILDA et les lieux de récupération.
Lors de cet atelier de partage, le partenaire financier à savoir Plan International Sénégal y était présent de même que le Programme National de Lutte contre le Paludisme (PNLP). Ils sont tous impliqués dans la mise en œuvre de cette campagne de distribution de MILDA pour aider à mieux protéger les populations contre le paludisme dans la région.
Cheikhou KEITA
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,443SuiveursSuivre
20,000AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :