Kédougou: Me Madické Niang, fustige le manque de considération à la région minière

Me Madické Niang en campagne à Kédougou

Me Madické Niang est le premier candidat à la présidentielle à fouler le sol de Kédougou

le jeudi 7 Février 2019. Accueilli à la place de l’indépendance par ses militants, il n’a pas tardé à mettre en cause les réalisations du président sortant M. Macky Sall, demandant tout simplement son départ à la tête du pouvoir.
Pour se faire une place de choix devant les militants et sympathisants, Me Madické Niang a d’abord fustigé le manque de considération à la région de Kédougou, pourtant, pétrie de richesses naturelles pouvant rehausser le niveau de vie de ses populations. Hélas, les pouvoirs publics n’ayant aucune considération à cette région, ne font aucun investissement au bénéfice de ses fils a-t-il indiqué.
« Macky Sall sera là le vendredi 8 février, s’il arrive dites-lui ceci: prends tes bagages et dégage de chez nous car tu n’as rien fait pour nous » a instruit le leader de la coalition Madické 2019.
Selon lui, la région regorge d’importantes richesses naturelles comme l’or, le marbre, le fer entre autres qui pouvaient considérablement développer Kédougou. Il a dans cette optique évoqué la question du fonds social minier qu’il aurait lui-même créé en tant que ministre du temps d’Abdoulaye Wade et que ce fonds n’a rien servi à la région par ce que ceux qui sont là se sont accaparés de tout en leur faveur a laissé entendre Me Madické.

« Les jeunes de Kédougou sont fatigués et désœuvrés, d’ailleurs une raison qui les a fait révolter le 23 décembre 2008 aboutissant à une mort d’homme » a rappelé le leader de la coalition.
Il a émis l’engagement de sortir la région de l’ornière une fois élu président de la république en dotant les régions en retard au plan développement comme Kédougou, d’un financement annuel de 5OO milliards de francs CFA. Il a aussi promis de retourner le fonds social à la région en y construisant des infrastructures routières, immobilières et sanitaires digne de ce nom.
C’est ainsi que, que son coordonateur régional à Kédougou Assane Cissokho, convaincu de l’attachement de son leader à la région à exhorté la population à s’unir derrière la coalition Madické 2019 et à voter massivement pour lui le jour du scrutin afin de le plébisciter comme nouveau président du Sénégal.

CHEIKHOU KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire