Kédougou : Les leaders du CNCR s’imprègnent de la situation des producteurs de la région

La tournée nationale des leaders du CNCR sur les enjeux majeurs du secteur agricole dans le contexte de la décennie

de l’agriculture familiale a occasionné le mardi 24 septembre 2019, une rencontre avec les acteurs du secteur à Kédougou.

Les objectifs de cette tournée qui concerne les 5 régions du sud et du sud Est du pays étaient d’informer les acteurs à la base et les partenaires sur les enjeux de la décennie de l’agriculture familiale, faire le point sur la situation de l’hivernage 2019-2020 et recueillir les recommandations pour atténuer les difficultés observées mais aussi d’échanger avec la base sur les initiatives à entreprendre au cours de la décennie aux niveaux local, régional et national pour renforcer la mobilisation du mouvement paysan et relever les défis majeurs du secteur agricole.

Les producteurs ont saisi l’occasion pour faire la situation de l’hivernage dans la région à la délégation, marquée parfois par des hauts et des bas avec l’abondance de la pluviométrie qui a causé des inondations pêle-mêle mais aussi avec l’insuffisance de la subvention en intrants.

Le président régional du CNCR de Kédougou Koly Cissokho a ainsi laissé entendre que les difficultés des producteurs se situent au niveau des engrais.

« Les intrants sont arrivés au bon moment, tout est vendu et tout est acheté mais l’engrais triple 15 et surtout l’urée faisaient défaut. 100 tonnes en triple 15 pour le département est terminé en 15 jours, ça n’a pas suffi. Cette quantité n’est rien par rapport aux gros producteurs comme Agna Diallo et Samba Diallo dit Garanké » a indiqué M.Cissokho

Il a dans ce contexte, exhorté le président de la République a augmenté la quantité de la subvention pour la région saluant les efforts déjà consentis dans le secteur pour les semences qui sont arrivées au bon moment.

Plusieurs éleveurs étaient présents à la rencontre, et ces derniers ont évoqué le manque d’eau en saison sèche mais aussi l’absence de parcours de bétail pendant l’hivernage et la cherté des aliments de bétail. Toutefois, selon Pété Diallo éleveur au village de Habibou, « le vol de bétail a beaucoup diminué avec les mesures pénales d’emprisonnement allant de 5 à 10 ans » a-t-il fait savoir.

Compte tenu de toutes ces idées, le Secrétaire Général, chargé de communication du CNCR et porte parole Sidy BA est revenu pour rassurer de porter le plaidoyer auprès des autorités compétentes.

S’exprimant dans le même cadre, il a exhorté les producteurs à prendre les devant en nouant des contrats avec ceux qui produisent les engrais et de ne pas toujours attendre la subvention de l’Etat.

Toutefois, M. BA conseille aux producteurs de procéder à la culture bio avec de l’engrais organique et de pratiquer de moins en moins les produits chimiques et autres pesticides qui sont souvent synonymes de maladies.
Les femmes présentes à la rencontre ont aussi émis l’idée d’un projet intitulé « une femme, une vache » que les leaders vont porter au niveau central pour la prise en compte des initiatives des femmes.

Cheikhou KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.