Kédougou : le CEGID fait le bilan de ses 3 ans d’activités contre la maltraitance des enfants

Le bilan de 3 ans du CEGID à Kédougou

Le lundi 3 septembre 2018, le Centre de Guidance Infantile et Familiale de Dakar (CEGID), base de Kédougou

, a tenu un atelier de partage de ses 3 ans d’exécution dans la région. Les travaux se sont déroulés dans les locaux du CDEPS. C’était en présence de différents acteurs dont les maires, les imams, les jeunes, les services de sécurité et les autorités administratives.

Selon la superviseure du CEGID de Kédougou, Ndèye Fatou Niang Ndiaye, l’objet principal est la présentation du projet de l’Union européenne Co-piloté par le CEGID, World Vision et l’ONG la Lumière. Ce projet vise à renforcer les systèmes de protection des enfants au Sénégal contre les abus sexuels, l’exploitation et la maltraitance des enfants, a-t-elle indiqué.
A en croire Mme Ndiaye, le CEGID a travaillé depuis sa première année en 2016, sur le viol, l’inceste et les mariages d’enfants. Les départements concernés par le projet sont Saraya et Kédougou et de l’avis de la superviseure Mme Ndiaye, 864 enfants ont participé au programme.

Qui plus est, elle a fait savoir les principales réalisations du projet dans les trois ans passés. Il s’agit entre autres de 62 émissions radio réalisées à Kédougou, 10 conférences communautaires, 30 fora organisés avec les enfants des orpailleurs, 24 cellules scolaires de protection mises en place dans les établissements scolaires.
Elle est aussi revenue sur les interventions du projet. Au total, le projet a enregistré 60 enfants victimes d’abus sexuels. Il a aussi assuré 10 consultations psychologiques pour les enfants des victimes et les parents des victimes, une session de thérapie, 20 enfants bénéficiaires d’appuis scolaires et quatre parents financés pour AGR.

Le projet intervenait dans les régions de Dakar, Kédougou, Thiès et Diourbel et il a été financé à hauteur de 800 mille Euros par l’Union européenne. L’atelier a été présidé par l’adjoint au préfet du département de Kédougou Omar Sow en compagnie des sous-préfets de Fongolimbi et de Bandafassi. Ils ont tous salué l’intervention du projet durant les trois ans passés dans la région.

CHEIKHOU KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire