Kédougou COVID-19: Le Gouverneur donne des directives fermes pour la sécurisation des frontières

Pour faire face au COVID-19, le Gouverneur de la région de Kédougou Saer NDAO, s’est rendu pour une deuxième sortie

au niveau du département de Salémata. Le but de sa tournée dans cette localité au relief très accidenté est de s’enquérir de la situation sécuritaire dans les villages frontaliers.

Dans son cortège, le Préfet de Salémata, les sous préfets de la localité et les élus, mais aussi les forces de défense et de sécurité et la presse. C’est ainsi qu’il s’est rendu dans les villages de Oubadji, Lomby et Népène Diakha, tous situés à quelques encablures de la Guinée Conakry. Sur place le constat est le même. Les voisins de la Guinée qui profitent de la porosité de nos frontières pour rallier le Sénégal à travers les passages non normalisés.

A Oubadji, le chef de poste de la police des frontières, Adama Nguer n’a pas tardé à saluer la collaboration avec les eaux et forêt, les ASP, les agents de santé et les autorités qui leur permettent de faire face à la situation sécuritaire. Selon lui, trois postes non officiels existent au niveau de la frontière d’Oubadji et souvent ils se voient en difficulté d’expulser les entrants qui détiendraient des femmes ou des maisons au Sénégal.

Après Oubadji, le Gouverneur et sa délégation se sont rendus dans la commune de Dakatély précisément au village de Lomby, situé à 1 km de la Guinée. Là, la section itinérante du 34e bataillon de l’infanterie de l’armée sénégalaise dirigée par le lieutenant Matar Ndiaye a interpellé à la date du 14 avril 2020, une moto et un camion transportant 6 individus dont 5 hommes et une femme et de la marchandise.

En détail, la marchandise est composée de 4 tonnes de ciment, 1 tonne de riz de 25 kg, 40 sacs de maïs, 15 sacs de riz de 50 kg, 4 sacs de sel de 25 KG. Du coup, les interrogations du chef de la subdivision des douanes de Kédougou a conduit à savoir que ces transporteurs auraient contourné la douane sénégalaise pour rallier la Guinée. Une infraction que le Gouverneur n’a pas tolérée en cette période de sécurisation des frontières, ne sachant pas surtout l’état de santé de ces personnes. Il a demandé au chef des douanes de procéder à une poursuite douanière avec tolérance zéro, saisissant la marchandise avec le camion et en versant l’amende équivalant au délit.

Le chef de l’exécutif régional a fini sa tournée au village de Népène Diakha à 3 km de la frontière.
Partout, le constat est le même. Mais le Gouverneur accentue sa communication sur la surveillance des frontières, saluant tout d’abord l’effort de la police des frontières. L’armée saluée aussi par le Gouverneur pour le travail de normalisation qui lui a permis de mettre la main sur des individus qui tentaient de violer la loi en transportant illégalement de la marchandise du Sénégal vers la Guinée dans un contexte de pandémie.

Aux chefs de village, il les exhorte d’aider les forces de défense et de sécurité à les protéger. « Les forces de défense et de sécurité son présentes à vos côtés pour vous protéger mais aidez-les à vous protéger. Votre rôle n’est rien d’autre que de signaler toute personne venant de la Guinée aux forces de sécurité. Vous chefs de village si vous êtes devant votre population c’est parce qu’elle a confiance en vous. Et vous devez à votre tour, les protéger parce que c’est votre devoir. Si vous ne le faites pas, vous aurez un compte à rendre à Dieu. Donc prenez votre responsabilité » a laissé entendre Saer NDAO.

Désormais avec ces tournées du Gouverneur au niveau des frontières, les populations de Kédougou sont plus que déterminées dans le combat contre le COVID-19. Elles entendent travailler conjointement avec les forces de défense et de sécurité pour barrer la route aux récalcitrants pour une fermeture des frontières. Le Gouverneur va dans les prochains jours se rendre dans les frontières du département de Saraya.
Cheikhou KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

:

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.