Kédougou : Les relations entre clients et banques à travers l’observatoire de la qualité des services financiers

Une réunion d’information et de sensibilisation sur le dispositif financier s’est tenue le samedi 18 juin 2022

à la chambre de commerce de Kédougou. Elle a été organisée par l’Observatoire de la Qualité des services Financiers (OQSF) dont à sa tête le Médiateur Banda DIOP, ancien maire de Patte d’Oie (Dakar). Cet observatoire est un organe du ministère des finances qui veut raffermir les liens entre les banques et leurs clients.

A cette rencontre, des opérateurs des services financiers (banquiers), des clients et forces de défense et de sécurité entre autres y ont pris part. Il a été question de sensibiliser les usagers des banques sur le règlement à l’amiable des litiges financiers entre les banques et leurs clients a fait comprendre le Médiateur Banda DIOP.
Cette rencontre s’est tenue dans le cadre de la stratégie nationale d’inclusion financière pour créer un cadre dynamique de concertation afin de pallier les problèmes entre les services financiers et les clients.

Pour rappel, le rôle de la médiation est de protéger les clients et les banques, tout en les stimulant au dialogue a indiqué le médiateur qui prône aussi la sensibilisation des clients à travers le programme de l’éducation financière.
A cette occasion, les clients des banques ont soulevé plusieurs difficultés qu’ils rencontrent avec les techniciens des banques dont les recouvrements à domicile, le taux d’intérêt élevé dans les prêts, l’obtention difficile des attestations d’engagement pour changer de banque et les retraits non réussis avec les cartes GAP entre autres.

Mais les banquiers à travers l’intervention de Moussa SIDIBE du crédit mutuel, a fait comprendre que ces faits sont liés au refus de paiement des prêts par certains clients qui désertent leurs institutions une fois qu’ils prennent du crédit et l’imposition de la B.C.E.A.O. explique le taux d’intérêt sur les prêts.
Revenant sur l’assurance-crédit, M. SIDIBE a fait savoir que le client qui contracte un prêt et qui respecte les délais de paiement, s’il décède, c’est l’assurance qui paiera le reste du prêt mais le cas contraire c’est les parents qui vont payer le crédit d’où l’intérêt d’être un bon payeur.

La cérémonie a été présidée par l’Adjointe au Gouverneur de Kédougou, Madame Diégui NGOM qui a laissé entendre que les services bancaires et les usagers sont inséparables. « il faut assainir les relations » dit-elle.
Dans cette dynamique l’Adjointe au Gouverneur qui apprécie la médiation entre les banquiers et les clients. Il a indiqué que « la médiation est un dispositif d’inclusion financière important et malheureusement, les usagers ne le connaissent pas. Donc, il faut faire des CLD, des CDD et des CRD pour mieux les sensibiliser » leur a-t-elle recommandé.

Désormais, les clients des banques en difficultés peuvent se rendre au niveau de la chambre consulaire pour s’adresser aux points focaux dudit observatoire afin de régler à l’amiable leurs différends avec les services financiers.
Cheikhou KEITA
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,379SuiveursSuivre
19,800AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :