Kédougou : La COJER, le réseau des enseignants de l’APR et tous les militants de Benno Bokk Yakaar (BBY), demandent la restructuration de la coalition.

Ils sont presqu’une centaine de militants de BBY à se retrouver le vendredi 11 Août 2017, pour demander la restructuration de la coalition.

Cette décision est partie de la défaite de Benno Bokk Yakaar dans le département de Kédougou, aux législatives dernières. Dans les locaux de la mairie, qui ont servi de lieu de retrouvailles, différents membres de la coalition se sont prononcés sur la défaite. Cheikh Omar Dangnokho un des porte-parole des jeunes de la COJER, impute la responsabilité au coordonnateur de la coalition, Lensény Sy et à certains maires du département.

Selon lui, « des responsables de BBY ont battu campagne pour le candidat de La convergence patriotique « Kaddu Askan Wi », qui est de l’opposition et avec les fonds de la coalition». A l’entendre parler, « des spécimens du candidat seraient détenus par ces responsables qui auraient sensibilisé les militants à voter contre le Benno ».
« Une escroquerie grave » affirme-t-il. D’autres ont même inventé des maladies imaginaires pour tout simplement refuser de battre campagne poursuit-il. Il a dans la même veine salué le comportement du candidat déchu, honorable Mamadou Hadji Cissé et félicité les alliés.
A Seydou Tounkara, un des militants proche du candidat déchu, de dire que : « Je peux accepter que la coalition soit battu dans certains bureaux de vote, mais dans tous les bureaux, il y a de quoi s’inquiéter » s’est-t-il agité. Et le Chargé de la communication du parti Séga Keita décrit l’anarchisme dans Benno Bokk Yakaar à Kédougou et va plus loin en traitant la coalition d’armée mexicaine. « Nous réitérons au président de la république, qui se trouve être le responsable de la coalition, notre confiance et le rassurons qu’il sera réélu dès le premier tour en 2019 à Kédougou, a indiqué M. Keita.
« Nous condamnons fermement les propos inhumains tenus à l’endroit de notre candidat. Et disons à son excellence le président Macky Sall, de restructurer la coalition à Kédougou pour instaurer à jamais la discipline. Kédougou ne mérite pas la situation politique que nous vivons aujourd’hui. C’est une honte, que BBY ait perdu à Kédougou. Nous l’exhortons de renouveler sa confiance en l’honorable Mamadou Hadji Cissé, en lui offrant la coordination de BBY, au niveau du département de Kédougou » a martelé Cheikh Omar Dangnokho.
Cheikhou Keita : actuprime.com

Laisser un commentaire