A Kédougou la fête du 4 Avril célébrée dans l’apothéose

Le 4 avril à Kédougou
Image d'illustration

Au total, 1635 personnes civiles et militaires ont participé, sous les sons de la musique militaire, au défilé du 4 Avril 2018

à Kédougou. Cette cérémonie marque l’accession du Sénégal à la souveraineté internationale.
A l’occasion, le thème: « la contribution des forces de défense et de sécurité à la paix et à la stabilité internationale » a servi d’élan au gouverneur de région William Manel, pour magnifier le travail des forces de défense et de sécurité dans le maintien de la paix et de la stabilité à travers le monde.
La cérémonie proprement dite a été couronnée par le défilé civil-militaire au rond point de la ville comme d’habitude. Les corps militaires et paramilitaires au nombre de 435 et les civils 1200 personnes ont pris part au défilé selon le commandant de la place d’armes de Kédougou, le capitaine Amar Sylla.

Les populations du département de Kédougou sont massivement sorties pour assister à cette cérémonie qui a connu cette année une innovation de taille avec la participation des autorités guinéennes, particulièrement du préfet de Mali, El hadji Harouna Souaré et du gouverneur de Labé Sâdou Keita et de son adjoint Ouremba Traoré, sur invitation du gouverneur de Kédougou.
Tous ces invités de marque ont positivement apprécié l’apothéose qui a prévalue au cours de la célébration. Sur place, les deux gouverneurs de Kédougou et de Labé ont montré les relations fraternelles qui existent entre les deux pays voisins. Qui plus est Monsieur Sâdou Keita, gouverneur de Labé a apprécié le professionnalisme de l’armée sénégalaise.
« Je n’ai pas à dire les qualités de l’armée sénégalaise. C’est une armée très bien formée et professionnelle, qui participe au maintien de la paix et de la sécurité un peu partout dans le monde» a-t-il soutenu.

Il faut toutefois noter, que 11 citoyens sénégalais de Kédougou qui se sont distingués de par leur travail dans différents secteurs de développement (l’éducation, l’agriculture, la religion entre autres) ont reçu des diplômes d’honneur, de la part du gouverneur de région.
Un fait divers a momentanément interrompu le défilé, des jeunes assis en surnombre sur le toit (en tôles) du bâtiment de l’ancien SONACOS de Kédougou juste prêt du lieu de la cérémonie, pour mieux satisfaire leur curiosité, s’est effondré, mais plus de peur que de mal. Pas d’incident grave noté.
Un cocktail et des démonstrations ont mis fin à la cérémonie de ce 58e anniversaire de l’accession de notre pays à la souveraineté internationale.
CHEIKHOU KEITA : actuprime.com
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire