Saint-Louis : 178 cas de grossesses enregistrés entre 2011 et 2014

Les cas de grossesses dans les établissements scolaires de la région de Saint-Louis inquiètent plus d’un. Selon Setal.net, plus 178 jeunes filles sont tombées enceintes entre 2011 et 2014.

Entre 2011 et 2014, le phénomène des grossesses précoces a connu une ampleur inquiétante. Hier le rapport d’une étude menée par le Groupe pour l’étude et l’enseignement de la population(Geep) a fait état d’une recrudescence du phénomène qui a des conséquences fâcheuses pour les victimes contraintes de quitter l’école, fait remarqué nos confrères de setal.net.

Slon qui, la déperdition scolaire prend de l’ampleur du fait de ce phénomène. Selon cette étude, sur les 130 établissements ciblés (96 CEM et 34 lycées), les résultats enregistrés sont édifiants à plus d’un titre. D’autant qu’il ya 178 filles engrossées entre 2011 et 2014.

Dans la commune de Saint-Louis, informe ladite étude, 27 cas ont été dénombrés et à Dagana 49 cas. Le nombre le plus élevé a été enregistré dans le département de Podor où 102 cas de grossesses ont été notés. Ces résultats inquiètent beaucoup les membres du(Geep). Cependant, le groupe attire l’attention des parents d’élèves sur le phénomène.

Thienadine

Get in Touch

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Get in Touch

0FansJ'aime
3,427SuiveursSuivre
19,900AbonnésS'abonner

Latest Posts

%d blogueurs aiment cette page :