Kamissa Camara, une femme pour donner un nouveau souffle à la diplomatie malienne

Kamissa Camara, nouvelle ministre des Affaires étrangères du Mali

Dans le nouveau gouvernement malien, la nomination de Kamissa Camara n’est pas passée inaperçue.

La nouvelle ministre malienne des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, qui a également la nationalité américaine et française, a de l’ambition pour son pays.

Un air de fausse timide, un brin méfiante, Kamissa Camara peut néanmoins rapidement et énergétiquement prendre la parole pour défendre une cause. C’est ce qu’elle a fait pendant de nombreuses années à la tête de la Fondation internationale pour les systèmes électoraux (IFES). A ce titre en 2013, elle faisait partie des observateurs qui ont suivi le déroulement de l’élection présidentielle à Tombouctou, dans le nord-ouest du Mali.

Kamissa Camara, 35 ans, mariée, a vécu et étudié en France, mais également aux Etats-Unis, deux pays dont elle détient également la nationalité. Dans ces deux contrées, elle connaît du monde. Son carnet d’adresses devrait donc être utile. Outre-Atlantique par exemple, elle a un moment travaillé avec l’ancienne candidate à la présidentielle américaine, Hillary Clinton.

La nouvelle ministre malienne des Affaires étrangères et de la Coopération internationale, avant sa nomination, était également une habituée des ONG qui prônent la bonne gouvernance. Elle a ainsi énormément voyagé pour appuyer des programmes de bonne gouvernance en Afrique.

Connaissance des dossiers

Enfin à son arc, une autre corde : la fondation du Forum stratégique sur le Sahel qu’elle dirige. Kamissa Camara connaît le sujet, les acteurs, les problèmes majeurs, notamment la crise sécuritaire. Et c’est probablement aussi pourquoi elle a été nommée à ce poste.
rfi.fr
ActuPrime – La primeur et la valeur de l’information – Sénégal

Laisser un commentaire