Tambacounda – Journées régionales de la santé et de l’action sociale: «C’est une originalité locale», selon un élu local.

Les journées régionales de la santé

L’Adjoint au maire de la commune de Tambacounda, M. Bounama Kanté, a bien apprécié l’idée d’organiser des journées régionales de la santé et de l’action sociale dont la première édition se tiendra les 10 et 11 février 2017.

D’après lui, c’est la première fois qu’une telle initiative n’émane pas du niveau central. Rien que pour cette particularité, ces journées doivent avoir l’assistance des autorités, ainsi que de la presse. Il les exhorte à jouer pleinement leur rôle dans la vulgarisation de l’événement. Déclaration faite lors du point de presse tenu par le comité d’organisation de ces journées, ce jeudi 09 février.

C’est justement « pour réduire significativement la mortalité maternelle et infantile, ainsi que l’incidence du paludisme et la prévalence du VIH/SIDA (…) » que « les autorités sanitaires et sociales régionales de Tambacounda ont travaillé depuis février 2016 à l’organisation de Journées Régionales de la Santé et de l’Action Sociale. Elles s’inspirent du modèle des journées médicales de la faculté de médecine et de pharmacie de l’université Cheikh Anta Diop de Dakar, ainsi que des journées scientifiques de l’hôpital Principal de Dakar », selon le document transmis.

Les thèmes retenus pour cette première édition sont la promotion de la santé maternelle et la protection des groupes vulnérables. Etant donné que l’objectif, lit-on dans le document, est de « contribuer au renforcement de la santé des populations et à la protection des groupes vulnérables de la région de Tambacounda ».

Au cours de ces journées, coparrainées par le ministre de la santé et de l’action sociale Eva Marie Col Seck et le ministre de la justice Me Sidiki Kaba, « nous envisageons de faire bénéficier à 100 femmes des séances de dépistage du col de l’utérus et recueillir 500 poches de sang, en dehors de la tenue de conférences », prévoit M. Habib Ndiaye, Médecin-chef de région.

Egalement, des récompenses seront données aux structures de santé qui se sont illustrées dans la gestion des ressources financières, des médicaments et dans l’entretien de leur établissement, explique M. Ndiaye.

Il a précisé que le budget dégagé pour l’organisation de ces journées est tablé sur 2.600.000 FCFA. Fonds obtenus grâce aux cotisations et aux dons récoltés, confie le médecin-chef de région.
Amédine FAYE : actuprime.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.