Industrialisation du Sénégal : Moubarak noie le PSE dans l’eau

Moubarak Lô conseiller du Premier ministre

Le Sénégal n’a pas encore la politique industrielle qu’il mérite. C’est l’avis de M. Moubarak Lô qui prenait part hier au point économique de la Direction de la prévision et des études économiques (Dpee). Pour le con­seiller du Premier ministre Mahammed Boun Abdallah Dionne repris par le Quotidien, « aujourd’hui au Séné­gal, l’essentiel du discours, ce sont les entreprises en difficulté. Nous n’avons pas un discours offensif. »
Malgré les chantiers inscrits dans le cadre du Plan Sénégal émergent, notamment les parcs industriels annoncés à Diamniadio, au Nord et au Sud du Sénégal, Moubarak Lô considère que cela ne règle pas le problème. «On crée des bâtiments, mais quel type d’industrie ? Il nous faut aujourd’hui inventer un nouveau modèle d’industrialisation et le Pse ne règle pas la question. Le cadre général est là, mais il y a tout à faire en matière de politique industrielle», relève le conseiller du Pm.
Mais, nuance-t-il, avec l’appui de l’Onudi dans les prochains jours, il y aura des initiatives en ce sens. Il y a une détermination pour renverser la tendance, car «il ne peut y avoir d’émergence sans industrialisation», argue l’ingénieur statisticien.
La Dpee a axé cette rencontre d’échange sur «l’industrie sénégalaise». Une occasion pour les acteurs de revisiter l’histoire industrielle et surtout de tirer les conclusions sur ce que devraient être les nouvelles dynamiques qui semblent être affichées.
dakaractu.com

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.