IAAF : Massata Diack annonce des plaintes contre ses accusateurs

Soupçonné d’extorsion de fonds au détriment de Liliya Shobukhova, le fils de l’ancien président de l’IAAF compte solder ses comptes avec ses accusateurs. Dans un communiqué envoyé à nos confrères du quotidien Le Populaire, Massata Diack y annonce une série de plaintes contre ses calomniateurs.

Il fait partie des personnes les plus recherchées par Interpol. Lui, c’est Pape Massata Diack, fils de l’ancien président de l’IAAF, Lamine Diack accusé d’avoir mis le pied sur des pratiques malsaines  liées au dopage d’athlètes russes.

Son fils, Pape Massata cité dans une affaire d’extorsion de fonds par la Commission d’éthique de l’IAAF balaie d’un revers de la main touts les allégations. Et pour laver son honneur, nous dit le Populaire, l’ex-consultant en marketing à l’IAAF annonce une série de plaintes contre ses accusateurs.

«Dans sa décision du 7 janvier 2016, la Commission d’éthique de l’association internationale des fédérations d’athlétisme (Iaaf), a conclu à mon implication dans une opération d’extorsion de fonds au détriment de  Liliya Shobukhova. Ci-après, la supposition surprenante de la commssion d’éthique, quant à ma présence à cette fameuse réunion », s’indigne-t-il dans le communiqué rendu à la presse.

Suffisant pour que le fils du doyen Diack qui se dit victime de complots ourdis au plus haut niveau par des gens mal intentionnés sorte de ses gonds.

« Je vous fais donc part de ma très grande détermination à poursuivre systématiquement auprès des Tribunaux compétents avec l’aide de mes avocats ceux qui ont procédé à de telles allégations tout comme ceux qui voudraient s’en faire relais », menace-t-il.

Thienadine/actuprime

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.